Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Abbaye de bénédictins Saint-Denis
    Abbaye de bénédictins Saint-Denis Nogent-le-Rotrou - 1 rue de la Jambette 47 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 170
    Titre courant :
    Abbaye de bénédictins Saint-Denis
    Description :
    L’ancienne abbaye est accessible par une tour porte donnant sur l’extrémité nord de la rue Saint rue. L’église paroissiale Saint-Laurent et son cimetière sont situés à l’ouest. Ils sont encerclés par
    Statut :
    propriété de la commune Actuel collège Arsène Meunier, église et cimetière Saint-Laurent
    Vocables :
    Saint-Denis
    Appellations :
    prieuré Saint-Denis
    Illustration :
    Plan du collège Saint-Denis (19e siècle). IVR24_20152800547NUCA Moulin et tribunal de Saint-Denis, vue du Sud (vers 1948). IVR24_20162801159NUCA Rue Saint-Denis, bâtiments conventuels (aile ouest), vue du sud-ouest. IVR24_20162801170NUCA Rue Saint-Denis, passage d'entrée, vue de sud. IVR24_20132800095NUC4A Église Saint-Laurent, vue du sud-ouest. IVR24_20152800348NUCA
    Précisions sur la protection :
    Abbaye Saint-Denis (ancienne) : inscription par arrêté du 12 octobre 1948
    Texte libre :
    Historique L'abbaye de Saint-Denis Fondation de l'abbaye Le terminus ante quem de la date de création de l’abbaye Saint-Denis est fixé par sa charte de fondation à l’année 1031. Geoffroy III, vicomte quatre moulins sur le même cours d’eau, auxquels s’ajoute l’église Saint-Hilaire, avec son droit de 1031, est desservie par des moines suivant la règle de Saint-Benoît. Ces derniers ont pour mission de d’assurer leur subsistance. Loin d’être cantonnée à un rôle spirituel, l’abbaye de Saint-Denis est dès sa du cartulaire de Saint-Denis est issue d’une réécriture effectuée à la fin du 12e siècle. S’il est des morts, Florian Mazel a récemment émis l’hypothèse que l’abbaye de Saint-Denis pourrait avoir été . Au regard de ces nouvelles études, la fondation de l’abbaye de Saint-Denis apparaît comme bien moins dans l’église de Saint-Denis, initiant ainsi le choix de l’abbatiale Saint-Denis comme lieu d’inhumation privilégié pour les membres de la maison Rotrou. La tutelle des moines de Saint-Père de Chartres
    Historique :
    église paroissiale (Saint-Laurent), à l'est les bâtiments conventuels et le chevet ont été reconstruits la première moitié du 16e siècle. Désormais ouvert en direction de la rue Saint-Laurent, il est le ce qui reste de l'abbatiale Saint-Denis.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 1 rue de la Jambette 47 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 170
    Référence documentaire :
    Archives nationales. Série P : article 938, n°38. Aveu et dénombrement de Saint-Denis. 1690. fol n AD Eure-et-Loir. Série H : 2598-2645. Prieuré Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou. AD Eure-et-Loir. Série H : 2598. Inventaire des titres et papiers du prieuré doyenné de Saint-Denis Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série H : 2601. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 15e AD Eure-et-Loir. Série N : 4 N 114. Abbatiale Saint-Denis. Bibliothèque nationale de France. Manuscrits. Fr Moreau 32. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 18e Bibliothèque municipale du Mans. Manuscrits. Ms : 0023. Missel de Saint-Denis. 1081-1194. Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Cote : 0081 028 0064. Dossier Saint-Denis. Musée-Château Saint-Jean (Nogent-le-Rotrou). Coustumes des pays, comte et baillage du grand Perche , Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895.
  • Château Saint-Jean
    Château Saint-Jean Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Titre courant :
    Château Saint-Jean
    Appellations :
    château Saint-Jean
    Illustration :
    Vue aérienne du château Saint-Jean et de la ville en 1950. IVR24_19922800080VA Château Saint-Jean, vue du nord-ouest. IVR24_20132800001NUC4A Enceinte, vue du sud-ouest, pavillon Louis XIII, tours de Saint-Victor et de Brunelles
    Texte libre :
    de l’abbaye Saint-Denis, fixe à 1031 la date avant laquelle (terminus ante quem) un château est 11ème siècle. En 1080, le site dispose de deux chapelles sous les vocables de Saint-Jean et Saint de chanoines dans l’église Saint-Étienne . Le château Philippien En 1194, le chapitre Saint-Jean est fondé sous l’initiative du comte Geoffroy IV (1191-1202). Le chapitre de Saint-Etienne est alors réuni à celui de Saint-Jean. La collégiale Saint-Jean devient dès lors l’église majeure du château. Château par les troupes anglaises entre 1358 et 1561. L’église Saint-Jean est également ruinée à la suite des dans le Perche. Ainsi, elle effectue plusieurs dons au chapitre Saint-Jean, notamment pour le Montaigu, reprennent la Normandie. L’église Saint-Etienne est incendiée lors de la prise du château. En d'Anjou Au sortir de la guerre de Cent ans, la tour maîtresse et l’église Saint-Étienne sont ruinées. La refondation du collège Saint-Jean. Elle est effectuée en 1467, sous le consentement de Charles d'Anjou. La
    Historique :
    Le terminus ante quem du château Saint-Jean est fixé à 1031 par les textes. Le site est alors aux fils Thomas Ier. Le château Saint-Jean est démoli en 1357, son donjon est incendié entre 1428 et 1449
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3479. Inventaire des titres du chapitre Saint Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3485. Obituaire du chapitre Saint-Jean. Milieu Archives du Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. Inventaire. 1607. Archives du Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. État des réparations. 1688. p. 169. BUBENICEK, Michelle. Quand les femmes gouvernent. Droit et politique au XIVe siècle Saint-Jean], 2004. Charte 5 DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye chartes 4, 7 et 13. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1 p. 4-15, 113. JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury municipal du château Saint-Jean], 2004.
1