Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Îlot P
    Îlot P Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Nationale rue Néricault-Destouches rue des Déportés - en ville - Cadastre : 2010 DZ 166 à 194
    Auteur :
    [architecte] Marconnet Michel
    Historique :
    accélérée. En février 1956, les architectes Jean et Michel Marconnet dressent les plans généraux de l'îlot
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 25 avril 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 25 avril 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Association syndicale reconstruction. Tours Nord. Îlot P / Jean et Michel Marconnet. 1:200. 18 Parcelle 223b. Îlot P. Porche côté sud et Parcelle 224. Îlot P. Porche côté nord / Jean et Michel
  • Jardin de Beaune-Semblançay
    Jardin de Beaune-Semblançay Tours - Quartier sinistré nord - jardin de Beaune-Semblançay - en ville - Cadastre : 2010 DY 187
    Annexe :
    . C'est la partie la plus ancienne de l'hôtel patrimonial des de Beaune. Contre l'ancienne église Saint du carroi où Jacques de Beaune avait fait élever sa grâce exquise, digne de Michel Colombe. Ce square
    Référence documentaire :
    ill. p. 75, 78 CHEVEREAU, Sébastien. Tours reconstruit : des bombardements à la renaissance. Saint
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours Tours - en ville
    Description :
    limitrophes, Saint-Symphorien et Sainte-Radegonde, les limites urbaines ont été repoussées bien au-delà de la et du bois de Grandmont par les communes de Joué-lès-Tours et de Saint-Avertin a également permis
    Texte libre :
    patrimoniaux : Hôtel Goüin pour le premier, église Saint-Julien pour le deuxième, façade de l'Hôtel de Beaune au déménagement des infrastructures ferroviaires à Saint-Pierre-des-Corps. S'inscrivant dans la
    Référence documentaire :
    M. Vincent Auriol remet aujourd'hui la Croix de Guerre à Tours et Saint-Pierre-des-Corps. La CHEVEREAU, Sébastien. Tours reconstruit : des bombardements à la renaissance. Saint-Cyr-sur-Loire p. 316-330 LUSSAULT, Michel. La pesanteur d'un modèle : l'échec du plan Dorian de reconstruction de LUSSAULT, Michel. Tours, images de la ville et politique urbaine. Tours : Maison des sciences de la LUSSAULT, Michel (dir.). Tours, des légendes et des hommes. Paris : Ed. Autrement, 2001.
1