Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 20 - triés par pertinence
  • Bourg de Saint-Michel-en-Brenne
    Bourg de Saint-Michel-en-Brenne Saint-Michel-en-Brenne - en village
    Titre courant :
    Bourg de Saint-Michel-en-Brenne
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1837, bourg de Saint-Michel. (Archives départementales de l'Indre Extrait du plan cadastral de 1837, Saint-Cyran. (Archives départementales de l'Indre Vue de l'abbaye de Saint-Cyran. IVR24_20073600781NUCA Vue de la place de Saint-Cyran. IVR24_20073600795NUCA
    Historique :
    agglomérations jointives : Saint-Michel, qui s'est développé autour de l'église paroissiale et Saint-Cyran
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - en village
    Référence documentaire :
    Saint-Michel Saint-Cyran. Rue de l'abbaye. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et Saint-Michel Saint-Cyran (Indre). Le pont route de Paulnay. 1 impression photomécanique (carte Saint-Michel Saint-Cyran. L'église. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 Saint-Michel en Brenne. L'église et le presbytère. 1 impression photomécanique (carte postale Saint-Michel-Saint-Cyran. La place. 1088. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section E, 1837. /Colson (géomètre Saint-Cyran. Le Monument aux morts. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 Saint Cyran en Brenne. (Indre). La place. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et
  • Domaine de Picadon : ferme
    Domaine de Picadon : ferme Saint-Michel-en-Brenne - Domaine de Picadon - isolé - Cadastre : 1837 F 96 1986 K 136,139
    Annexe :
    Saint-Michel-en-Brenne, Domaine de Picadon. Synthèse de l'enquête orale effectuée par Gwénaëlle mariage, M. Delavent a travaillé chez ses beaux-parents, à Picadon (Saint-Michel-en-Brenne), avant de
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1837, section F. (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne
    Historique :
    domaine est une métairie dépendant de l'abbaye de Saint-Cyran. Porté sur le plan cadastral de 1837, le
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - Domaine de Picadon - isolé - Cadastre : 1837 F 96 1986 K 136,139
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section F, 1837. /Colson (géomètre en chef). (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne). p. 161 NOREL, Claude. L'abbaye Saint-Cyran et ses prieurés. Paris : Guénégaud, 2005.
  • Blinerie : ensemble agricole
    Blinerie : ensemble agricole Saint-Michel-en-Brenne - La Blinerie - isolé - Cadastre : 1837 G 56, 57 1986 G 42, 54
    Annexe :
    Saint-Michel-en-Brenne, La Blinerie. Synthèse de l'enquête orale effectuée par Gwénaëlle Uliana . Mme Blanchard est née à la Blinerie (St-Michel-en-Brenne). Cette maison de famille appartenait à son
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1837, section G. (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - La Blinerie - isolé - Cadastre : 1837 G 56, 57 1986 G 42, 54
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section G, 1837./ Colson (géomètre en chef). (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne).
  • Prieuré de Loups : prieuré, puis ensemble agricole
    Prieuré de Loups : prieuré, puis ensemble agricole Saint-Michel-en-Brenne - Le Prieuré de Loups - en écart - Cadastre : 1837 H 11 1986 I 186, 315 à 317
    Annexe :
    laquelle nous conduise le père, le fils et le Saint-Esprit".
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1837, section H. (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne
    Historique :
    l'abbaye de Saint-Cyran pendant un peu plus d'un siècle, puis retourne à l'abbaye de Fontgombault de 1715 à
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - Le Prieuré de Loups - en écart - Cadastre : 1837 H 11 1986 I 186, 315 à
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section H, 1837./ Colson (géomètre en chef). (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne). NOREL, Claude. L'abbaye Saint-Cyran et ses prieurés. Paris : Guénégaud, 2005.
  • Logis dit Nouveau logis de Charles VIII sur les jardins
    Logis dit Nouveau logis de Charles VIII sur les jardins Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Description :
    l'ordre de Saint-Michel. Dans l'ébrasement des baies, côté jardin, apparaît un décor sculpté très restauré
    Annexe :
    proximité du modèle architectural qui existe avec celui de la tour-porche du logis Saint-Ouen à Rouen qui
    Représentations :
    ordre de saint Michel
    Historique :
    donnant sur la cour ; alors que du côté de Saint-Florentin le mur restait aveugle. Le nouveau logis de
    Référence documentaire :
    dommages de guerre à réaliser au château d'Amboise : chapelle Saint-Hubert, tour Garçonnet, pavillon des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963).
  • Coudray : écart
    Coudray : écart Tournon-Saint-Martin - Le Coudray - en écart
    Description :
    Le hameau est situé à 600-700 m au sud-est du bourg de Tournon-Saint-Martin. Il s'est développé le
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    cartulaire de l’abbaye de Saint-Cyprien (Redet 1874). Le Coudray est mentionné en tant que fief (poitevin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Le Coudray - en écart
    Référence documentaire :
    charte n°257 REDET, Louis-François-Alexandre (ed.). Le Cartulaire de l'abbaye de Saint-Cyprien PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986. p. 37 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Borde : écart
    Borde : écart Tournon-Saint-Martin - La Borde - en écart
    Description :
    Ce hameau, le plus important de Tournon-Saint-Martin, est situé à 1,8 km à l'est du bourg. Il est
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    siècle de la châtellenie du Blanc-en-Poitou. Il fut détenu, comme d'autres fiefs de Tournon-Saint-Martin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - La Borde - en écart
    Référence documentaire :
    p.37-38 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986.
  • Bécheron : écart
    Bécheron : écart Tournon-Saint-Martin - Bécheron - en écart
    Description :
    la limite départementale (communes de Tournon-Saint-Pierre et de Bossay-sur-Claise).
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bécheron - en écart
    Référence documentaire :
    p. 34 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986.
  • Bourg : ferme dite de l'Étranglar (24 rue de la Gare)
    Bourg : ferme dite de l'Étranglar (24 rue de la Gare) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 24 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AB 148
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 24 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AB 148
    Référence documentaire :
    Vue générale du village. Tournon-Saint-Martin : Maison Rolland, horlogerie-bijouterie, [ca 1907]. 1 p. 233 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Fonterland : prieuré de bénédictins, puis ferme
    Fonterland : prieuré de bénédictins, puis ferme Tournon-Saint-Martin - Fonterland - isolé - Cadastre : 2013 C 1487, 1488 1812 C 1798, 1799
    Annexe :
    Expertise dendrochronologique d'échantillons provenant de la ferme de Fonterland à Tournon-Saint
    Illustration :
    Chapelle du prieuré de Fonterland, depuis le sud. Michel Plaux. (Collection privée
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    1210/1211 dans une lettre d'Innocent III confirmant les privilèges de l'abbaye Sainte-Croix d'Angles
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Fonterland - isolé - Cadastre : 2013 C 1487, 1488 1812 C 1798, 1799
    Référence documentaire :
    PLAUX, Michel. Que sont devenus nos édifices religieux ?. Bulletin Municipal de Tournon-Saint Archives départementales de l'Indre, F 1208. Bulle d’Innocent III en faveur de l’abbaye Sainte Chapelle du prieuré de Fonterland. Michel Plaux. (Collection privée). DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique (Fonterland, Tournon-Saint-Martin p.33 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Fiolonnerie : ferme
    Fiolonnerie : ferme Saint-Michel-en-Brenne - La Fiolonnerie - isolé - Cadastre : 1986 K 527, 528 à 534
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - La Fiolonnerie - isolé - Cadastre : 1986 K 527, 528 à 534
  • Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 C 1 1812 C 50
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)
    Vocables :
    saint Vincent
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    La paroisse Saint-Vincent de Néons, aujourd’hui incluse au diocèse de Bourges, faisait partie ha entre Fournioux et le cours de l’Anglin, Plaux 2013). L’église Saint-Vincent est citée pour la vocable (saint Vincent, patron des vignerons) rappelle l’existence au Moyen Age de cultures de vigne Tournon-Saint-Martin (cf. dossier IA36007517) et de Lureuil (cf. dossier IA36010556), conçus par le même
    Référence documentaire :
    Archives départementales de l'Indre, F 1208. Bulle d’Innocent III en faveur de l’abbaye Sainte -Creuse, Pouligny-St-Pierre, Preuilly-la-Ville, Saint-Aigny, Sauzelles, Tournon-St-Martin. 1956. dactyl SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse p.107-111 MAUPOIX, Michel, COULON, Gérard, GENESTE, Olivier. Sculptures de l'Indre, belles comme un PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional
  • Jartraux : château actuellement demeure
    Jartraux : château actuellement demeure Tournon-Saint-Martin - Jartraux - isolé - Cadastre : 2013 D 2136, 2138 1812 D 2980
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Jartraux - isolé - Cadastre : 2013 D 2136, 2138 1812 D 2980
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 993. Transaction entre le curé de Saint-Pierre de p.43 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel p.3-5 PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986.
  • Bourg : presbytère (14-16 place des Marronniers)
    Bourg : presbytère (14-16 place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - 14-16 place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 C 2, 3 1812 C 52, 53
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    de cette construction, Mélaine Guyonnet, curé de la paroisse Saint-Vincent de Néons de 1767 à 1809
    Référence documentaire :
    LERAT, Stéphane. Tournon-Saint-Martin et ses environs, d'Azay-le-Ferron à Mérigny. Alan Sutton SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional
  • Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 128 rue Saint-Hilaire - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Description :
    Saint-Hilaire et Giroust. Les étages sont distribués depuis la rue Saint-Hilaire par un couloir latéral
    Annexe :
    sainct michel cy apres declaree Fol 6 Item six deniers de cens au jour saint remy sur une maison et Godin lesne denys marchans et autres scituee audict nogent en ladicte paroisse de Saint hillaire
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 128 rue Saint-Hilaire - en ville
  • Donjon
    Donjon Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Description :
    Le donjon est assis dans la haute cour du château Saint-Jean. De plan rectangulaire, son emprise au
    Illustration :
    Château Saint-Jean, vue du sud-ouest (1826). IVR24_20152800498NUCA Château Saint-Jean, vue du sud-est (1854). IVR24_20152800496NUCA Château Saint-Jean, vue du nord-ouest (19e siècle). IVR24_20152800494NUCA Château Saint-Jean, vue du sud-ouest (milieu 20e siècle). IVR24_20152800495NUCAB Château Saint-Jean et Donjon, vue du nord-ouest. IVR24_20132800001NUC4A Château Saint-Jean, vue du nord-ouest. IVR24_20132800012NUC4A
    Référence documentaire :
    Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Donjon du château Saint-Jean [...] / Jacottet d'après Boulez. Imprimerie Becquet, 19e siècle Affiche de vente du château Saint-Jean / Imprimerie Macaire. 1825. Lithographie. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Restes du château Saint-Jean / Timoléon Hebert. 1854. Gravure. (Bibliothèque municipale de Chartres Élévations, façades du donjon, château Saint-Jean / Société d'études et de travaux ALBERTINI, Édith. Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou. Étude sur la tour maîtresse au temps p.169. BUBENICEK, Michelle. Quand les femmes gouvernent. Droit et politique au XIVe siècle du château Saint-Jean], 2004. MATAOUCHEK, Victorine. Le donjon du château Saint-Jean, à Nogent-Le-Rotrou. Étude d'évaluation
  • Thais : écart
    Thais : écart Néons-sur-Creuse - Thais - en écart
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Référence documentaire :
    PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou, vuedu donjon et du châtelet d'entrée L'Abbaye Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier. IVR24_20132800122NUC4A La porte de l'abbaye Saint-Denis et l'église paroissiale Saint-Laurent. IVR24_20132800096NUC4A Eglise paroissiale Saint-Hilaire (choeur, abside et clocher fin du 12e siècle début du 13e siècle Maison Saint-Étienne, détruite, 2 rue du Paty. Vue ancienne et aquarelle. IVR24_20172800715NUCA
    Texte libre :
    dédicace des églises Saint-Étienne et Saint-Hilaire, toutes deux attestées au 11e siècle, suggère une droit de sépulture lié à l’église Saint-Hilaire en 1031, qui suggère son statut d’église paroissiale. Le . Le castrum et le monastère Saint-Denis (11e siècle) Le château de Geoffroy III, loin de se réduire à autonomie. C’est certainement une des raisons qui le pousse à fonder l’abbaye de Saint-Denis. Conscient de dynastique célébrant sa famille. La création du bourg monastique de Saint-Denis représente le dernier élément siècle, au-delà du château Saint-Jean, du prieuré Saint-Denis et de leurs bourgs, des établissements . Le château Saint-Jean est alors le siège du pouvoir administratif et judiciaire des Rotrou : l’adoption du modèle de la tour-palais en est une illustration. Le prieuré Saint-Denis exerce un contrôle léproserie Saint-Lazare, le chapitre Saint-Jean et la Maison-Dieu. La création du vicus novus et la manne combattent (castrum), ceux qui prient (le prieuré Saint-Denis) et ceux qui travaillent (marché). Elle peut
    Historique :
    -comte situé au pied de l’éperon Saint-Jean. L’espace est occupé par la curia et les milites comtale. Le monastère Saint-Denis qui donne lieu à la création d’un bourg du même nom. Le bourg neuf qui fait suite à la construction du pont Saint-Hilaire, passage propice à l’installation d’un pôle économique (Marchés
    Référence documentaire :
    DE BOÜARD, Michel. Le château de Caen. Caen : Centre de recherches archéologiques médiévales, 1979 Saint-Jean], 2004. -Gaillard, Chambois, Fécamp, Notre-Dame de Gravenchon (Fontaine-Saint-Denis), Grimbosq (Olivet), Mirville , Grosley (Le Pin), le Plessis-Grimoult, Condé-sur-Huisne (Rivray), Saint-Sauveur-le-Vicomte et DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris : Imprimerie de JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury, 1912. MATAOUCHEK, Victorine. Le château Saint-Jean à Nogent-le-Rotrou. Rapport de fouilles. 1998. , Dominique, LAUWERS, Michel, MAZEL, Florian, et al. Cluny : les moines et la société au premier âge féodal MOUTON, Benjamin. Château Saint-Jean, donjon. Restauration et mise en valeur, avant-projet détaillé
  • Les lotissements d'Orléans (1880-1970)
    Les lotissements d'Orléans (1880-1970) Orléans - en ville
    Illustration :
    Carte de localisation des lotissements du secteur gare/Saint-Vincent. IVR24_20114500041NUDA Carte de localisation des lotissements du secteur Bourgogne/Saint-Marc. IVR24_20114500043NUDA Vue de l'église Saint-Marceau depuis la rue de Vaucouleurs, lotissement Dauvesse Vue de la cathédrale Sainte-Croix depuis la rue Fernand-Rabier, lotissement des Champs-Elysées
    Texte libre :
    précisent le champ de la loi. Le juriste Michel Lacave note en effet que "les partages entre propriétaires adopté à Orléans en 1949). Finalement, "la législation de 1943, ajoute Michel Lacave, marque encore plus lotissements sont situés près des voies de chemin de fer ou rue de la Claye (secteur gare/faubourg Saint (lotissement du Baron) ou religieuse (le cimetière Saint-Jean pour le lotissement du Baron, l'ancien monastère aliénés et du cimetière Saint-Jean, à partir de 1923, et le lotissement des Champs-Élysées à l'emplacement entière, comme celle que réalise René Depallier rue du Faubourg Saint-Jean : un ensemble de cinq immeubles Clapin, fabricant de corsets rue du Coq Saint-Marceau, fait construire en 1907 un groupe d'habitations par l'architecte Coursimault impasse du Pré-Renault. Les cités Chevallier et Saint-Joseph, construites l’Exposition universelle de Saint-Louis aux États-Unis en 1904, d’une autre médaille d’argent à celle de Liège « bleue ». Dans les années 1950, elle construira un ensemble de cinq maisons place Saint-Laurent, dans le
    Historique :
    centre ancien. Délimité par la rue du faubourg Saint-Jean, le boulevard de Châteaudun et la rue de la de l'église Saint-Marceau, qui est inaugurée en 1891. À la même époque sont percés dans le centre municipalité aménage le parc Pasteur à l'emplacement du cimetière Saint-Vincent et lance les travaux de voirie
    Référence documentaire :
    LAMBERT-BRESSON, Michèle. La percée de la rue Jeanne-d'Arc à Orléans. In Villes françaises au XIXe , Clément Alix, Michel Philippe, et al. Orléans : Service archéologique municipal, 2007. LACAVE, Michel. Esquisse d'une histoire du droit des lotissements en France, in La ville fragmentée
  • Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis) Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Description :
    saint Pierre, le massacre des Innocents, saint Michel entre deux dragons, mais aussi des oiseaux buvant L'église Saint-Denis est bâtie en pierre de taille de tuffeau, selon un plan en croix latine portail principal ; sa position face à la ville concorde avec le chemin d'accès à Saint-Denis dont le celles de l'église Saint-Florentin d'Amboise. La nef et le clocher présentent des charpentes authentiques autres sujets, la lapidation de saint Étienne (et non la décollation de saint Denis), la vocation de
    Vocables :
    Saint-Denis
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Denis-hors-les-Murs, d'après le docteur Lesueur. IVR24_20093700445NUD Vue générale de l'église Saint-Denis depuis le promontoire du château. IVR24_20083700129NUCA Vue de Saint-Denis depuis le pont de la ville. IVR24_20073700964NUCA Vue du poinçon de la charpente de la nef de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècle. IVR24_20073700913NUCA
    Représentations :
    saint Denis saint Etienne
    Historique :
    Au IVe siècle, lorsque le futur saint Martin part en guerre contre les sanctuaires païens ruraux d'agglomérations connu, celui de la hiérarchie ecclésiastique. Dès le Haut Moyen Âge, le pôle de Saint-Denis et des découvertes numismatiques. Le cimetière de Saint-Denis, appelé « le cimetière des Innocents », devait avoir été implanté sans doute dès la première église fondée par saint Martin. L'abbé Bosseboeuf 1778, les tombes entouraient le mur nord de Saint-Denis. Il y avait certainement des sépultures dans mérovingien retrouvés à 35 m de la façade nord de l'église Saint-Denis. Aucun autre élément ne nous permet de ces seuls éléments, il est délicat de conclure à l'existence d'un véritable village autour de Saint
    Localisation :
    Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Amboise, église Saint-Denis-Hors-les-murs. Photographie noir et blanc, 1889. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 2, Ic. 819). Amboise, autel de Saint-Denis, attribué à A. Charpentier. Photographie noir et blanc, n.d . (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 1, Ic. 2447). Amboise, Saint-Denis-Hors. Lithographie aquarellée Jourdain Sc., 1842. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; est. 1, Ic. 2309). grilles dans l'église de Saint-Denis-Hors-Les-Murs. avril 1997. Nettoyage des peintures murales de la GABEAU, Alfred. La statue de la femme noyée à Saint-Denis d'Amboise. Bulletin de la Société LESUEUR, Frédéric. Saint-Denis d'Amboise. Congrès archéologique de France, Tours, 1948. Paris, 1949
1