Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 23 - triés par pertinence
  • Guénandière : ferme
    Guénandière : ferme Saint-Michel-en-Brenne - La Guénandière - isolé - Cadastre : 1837 K 105 1986 K 274
    Annexe :
    Saint-Michel en Brenne, La Guénandière : un chantier de jeunesse en 1941 La ferme de la Guénandière
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1837, section K. (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - La Guénandière - isolé - Cadastre : 1837 K 105 1986 K 274
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section K, 1837./ Colson (géomètre en chef). (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne).
  • Bourg : abbaye de bénédictins de Saint-Cyran (en partie détruite) puis couvent de femmes
    Bourg : abbaye de bénédictins de Saint-Cyran (en partie détruite) puis couvent de femmes Saint-Michel-en-Brenne - Saint-Cyran - 7 allée du Château - en village - Cadastre : 1837 E 218, 226, 283, 284 1986 E 706, 707
    Titre courant :
    Bourg : abbaye de bénédictins de Saint-Cyran (en partie détruite) puis couvent de femmes
    Illustration :
    L'abbaye de Saint-Cyran. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8512 L'abbaye de Saint-Cyran. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8506 L'abbaye de Saint-Cyran. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8488
    Historique :
    à 150 km autour de Saint-Michel-en-Brenne ainsi qu'une trentaine de métairies. En mars 1791, d'après L'abbaye de Saint-Cyran est fondée en 641. Sigiran en est le premier abbé. L'hôtellerie ou chambre première moitié du 19e siècle, et une demeure de notable appelée le château de Saint-Cyran (cf. dossier IA l'abbaye. Les lieux sont occupés depuis 1975 par la communauté des soeurs de la Fraternité Saint Pie X.
    Localisation :
    Saint-Michel-en-Brenne - Saint-Cyran - 7 allée du Château - en village - Cadastre : 1837 E 218, 226
    Référence documentaire :
    Saint-Michel-en-Brenne. (Indre) Le Prieuré. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section E, 1837. /Colson (géomètre Saint-Cyran (Indre). Paysage aux bords de la Claise. 1 impression photomécanique (carte postale [L'Abbaye de Saint-Cyran]. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm NOREL, Claude. L'abbaye Saint-Cyran et ses prieurés. Paris : Guénégaud, 2005.
  • Maison-Neuve : manoir actuellement ferme
    Maison-Neuve : manoir actuellement ferme Tournon-Saint-Martin - La Maison Neuve - isolé - Cadastre : 2013 C 260, 1800
    Annexe :
    Expertise dendrochronologique d'échantillons provenant de la Maison Neuve à Tournon-Saint-Martin
    Illustration :
    Vue de la Maison-Neuve depuis le sud-ouest, années 1970 (Collection privée Michel Plaux
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    habitants de Tournon-Saint-Martin. Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini vers 1765. Selon les analyses
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - La Maison Neuve - isolé - Cadastre : 2013 C 260, 1800
    Référence documentaire :
    La Maison Neuve./Michel Plaux. (Collection privée). DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique (la Maison Neuve, Tournon-Saint-Martin p. 41, 42, 108 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc p. 3-5 PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986.
  • Fonterland : prieuré de bénédictins, puis ferme
    Fonterland : prieuré de bénédictins, puis ferme Tournon-Saint-Martin - Fonterland - isolé - Cadastre : 2013 C 1487, 1488 1812 C 1798, 1799
    Annexe :
    Expertise dendrochronologique d'échantillons provenant de la ferme de Fonterland à Tournon-Saint
    Illustration :
    Chapelle du prieuré de Fonterland, depuis le sud. Michel Plaux. (Collection privée
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    1210/1211 dans une lettre d'Innocent III confirmant les privilèges de l'abbaye Sainte-Croix d'Angles
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Fonterland - isolé - Cadastre : 2013 C 1487, 1488 1812 C 1798, 1799
    Référence documentaire :
    PLAUX, Michel. Que sont devenus nos édifices religieux ?. Bulletin Municipal de Tournon-Saint Archives départementales de l'Indre, F 1208. Bulle d’Innocent III en faveur de l’abbaye Sainte Chapelle du prieuré de Fonterland. Michel Plaux. (Collection privée). DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique (Fonterland, Tournon-Saint-Martin p.33 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Coudray : maison
    Coudray : maison Tournon-Saint-Martin - Le Coudray - 22 - en écart - Cadastre : 2013 E 658 1812 E 823
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Le Coudray - 22 - en écart - Cadastre : 2013 E 658 1812 E 823
    Référence documentaire :
    PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986. p.37 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Prinçais : château
    Prinçais : château Tournon-Saint-Martin - Prinçais - isolé - Cadastre : 2013 C 1197, 1198, 1205, 1206, 1207, 1613
    Illustration :
    Vue des ruines du château de Prinçais depuis le nord-est. Michel Plaux, 1970. (Collection privée
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Prinçais - isolé - Cadastre : 2013 C 1197, 1198, 1205, 1206, 1207, 1613
    Référence documentaire :
    Ruines du château de Prinçais. Michel Plaux, 1970. (Collection privée). LERAT, Stéphane. Tournon-Saint-Martin et ses environs, d'Azay-le-Ferron à Mérigny. Alan Sutton PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin Municipal de Tournon-Saint-Martin. N°14, septembre 1986, n°15, décembre 1986. p.38 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 C 1 1812 C 50
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)
    Vocables :
    saint Vincent
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    La paroisse Saint-Vincent de Néons, aujourd’hui incluse au diocèse de Bourges, faisait partie ha entre Fournioux et le cours de l’Anglin, Plaux 2013). L’église Saint-Vincent est citée pour la vocable (saint Vincent, patron des vignerons) rappelle l’existence au Moyen Age de cultures de vigne Tournon-Saint-Martin (cf. dossier IA36007517) et de Lureuil (cf. dossier IA36010556), conçus par le même
    Référence documentaire :
    Archives départementales de l'Indre, F 1208. Bulle d’Innocent III en faveur de l’abbaye Sainte -Creuse, Pouligny-St-Pierre, Preuilly-la-Ville, Saint-Aigny, Sauzelles, Tournon-St-Martin. 1956. dactyl SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse p.107-111 MAUPOIX, Michel, COULON, Gérard, GENESTE, Olivier. Sculptures de l'Indre, belles comme un PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional
  • Mallet : écart
    Mallet : écart Néons-sur-Creuse - Mallet - en écart
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Référence documentaire :
    p. 80 LERAT, Stéphane. Tournon-Saint-Martin et ses environs, d'Azay-le-Ferron à Mérigny. Alan PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
  • Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine
    Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine Champrond-en-Perchet - Le Petit Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C1 1987 C 68
    Titre courant :
    Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine
    Annexe :
    : JOUSSET DE BELLESME. Le château féodal de Saint-Jean, à Nogent-le-Rotrou, Mamers, 1912, p. 17-22. "Cette par le propriétaire de Saint-Jean ; d'abord pour sauver de la destruction les trois belles poutres qui dégradé, qui fut également transporté à Saint-Jean, et incrusté dans le mur du porche, à gauche en entrant juin 1426, acte signé par Michel de Champrond. Cependant, tout auprès de l'église, séparée d'elle par
    Vocables :
    saint Aubin
    Historique :
    en bois. Il explique qu'un "lavabo Renaissance" de l'église a été remployé au château de Saint-Jean
    Référence documentaire :
    p. 17-22. JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury, 1912. LEFEVRE, Roland. La vente de trois églises : les Autels-Tuboeufs, Champrond-en-Perchet et Saint
  • Bourg de Mézières-en-Brenne
    Bourg de Mézières-en-Brenne Mézières-en-Brenne - Bourg - en village - Cadastre : 1836 2004
    Historique :
    de Brabant fonde l'église collégiale et séculière Sainte-Marie-Madeleine et Saint-Michel, en dehors pourtour où s'élevait au centre la chapelle Saint-Léonard. Donjon et lanterne couverts en ardoise, le reste siècle est construite la chapelle Saint-Martin, annexe de l'église paroissiale de Subtray. En 1339, Alix
  • Bourg : château de Néons et ferme (5 place des Marronniers)
    Bourg : château de Néons et ferme (5 place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - 5 place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 B 109, 110 1812 B 563 à 570
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Référence documentaire :
    p. 78 LERAT, Stéphane. Tournon-Saint-Martin et ses environs, d'Azay-le-Ferron à Mérigny. Alan SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional
  • La ville d'Amboise
    La ville d'Amboise Amboise
    Description :
    rue de la Concorde, de la place Michel Debré, de la rue Victor Hugo, de la rue Newton, de la rue
    Illustration :
    Vue de la place Michel Debré (n°38) depuis le promontoire du château. IVR24_20083700107NUCA Vue de la montée Abd el-Kader, depuis la chapelle Saint-Hubert. IVR24_20083700118NUCA L'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves depuis le bord de Loire. IVR24_20073700596NUCA
    Texte libre :
    facilitée par l'île d'Or et l'île Saint-Jean (à présent rassemblées) et par la largeur de la Loire (700 m la Concorde (ancienne rue blésienne), puis la rue Nationale (ancienne grande rue Saint-Denis). Grâce Masse, autour de la colline de l'actuelle église Saint-Denis. Des sarcophages qualifiés de mérovingiens consacre l'église paroissiale Notre-Dame-et-Saint-Florentin construite dans l'enceinte du château en 1030 fasse remplacer les vieux ponts par un pont de pierre. Saint-Denis est également reconstruite au début déjà de l'emplacement de la paroissiale Saint-Florentin-en-Grèves à la tour Féalen (visible rue du Notre-Dame-et-Saint-Florentin, sise en l'enceinte du château, ne soit plus paroissiale mais seulement débris de construction sont jetés au pied du château (sur l'actuelle place Michel Debré). La ville est combles le grenier à blé car l'ancienne annonerie est transformée en nouvelle église Saint-Florentin-en est enfin mise en place et l'église Saint-Florentin achevée de couvrir. La cour vient
    Historique :
    et l'autre, de l'autre côté de la Masse, autour de la colline de l'actuelle église Saint-Denis. Dès l'église paroissiale Notre-Dame-et-Saint-Florentin construite dans l'enceinte du château en 1030 (et remplacer les vieux ponts par un pont de pierre. Saint-Denis est également reconstruite au début du XIIe
    Référence documentaire :
    346. Documents sur la collégiale Saint-Florentin d'Amboise. 1491-1789. 345. Lettres de Charles VII du 11 janvier 1446 en faveur de l'église Saint-Florentin du château. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 1 Q 2. Inventaire de la chapelle Saint-Roch. 22 février Archives départementales d'Indre-et-Loire, 1 Q 2. Inventaire de la chapelle Saint-Mamers. 1er Fontaine, ville d'Amboise (paroisse de Saint-Denis). 1702-1789. , aménagement du parvis du château et des abords de l'église Saint-Florentin. 1993. tour de l'Horloge (1956) ; rapport sur la remise en état de la chapelle Saint-Jean, 1963 ; rapport sur restaurations de l'église Saint-Florentin : le fenestrage (1951), la charpente, la sculpture et la maçonnerie (1963) ; rapport sur la remise en état du bas-côté Nord de l'église Saint-Denis-Hors-Les-Murs (1970 Saint-Donatien au Moyen Âge et à l'époque moderne. Cahier d'archéologie n°14, Orléans, 2008.
  • Coudon : prieuré puis demeure
    Coudon : prieuré puis demeure Tournon-Saint-Martin - Coudon - en écart - Cadastre : 2013 D 2045, 2053, 2054 1812 D 2061, 2062, 2063
    Appellations :
    Sainte-Colombe Saint-Laurent
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    Le prieuré Sainte-Colombe (ou Saint-Laurent, selon les auteurs) de Coudon dépendait du monastère de 1570, à la faveur des troubles" le sieur de Saint-Mars, seigneur de l'Audetterie, aurait tiré année-là, compte plusieurs tenures dans la paroisse de Tournon-Saint-Martin, notamment à la Blancherie
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Coudon - en écart - Cadastre : 2013 D 2045, 2053, 2054 1812 D 2061, 2062
    Référence documentaire :
    février 1791 sur plusieurs tenures de la paroisse de Tournon-Saint-Martin. Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de p.33 PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel
  • Château Saint-Jean
    Château Saint-Jean Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Titre courant :
    Château Saint-Jean
    Appellations :
    château Saint-Jean
    Illustration :
    Vue aérienne du château Saint-Jean et de la ville en 1950. IVR24_19922800080VA Château Saint-Jean, vue du nord-ouest. IVR24_20132800001NUC4A Enceinte, vue du sud-ouest, pavillon Louis XIII, tours de Saint-Victor et de Brunelles
    Texte libre :
    de l’abbaye Saint-Denis, fixe à 1031 la date avant laquelle (terminus ante quem) un château est 11ème siècle. En 1080, le site dispose de deux chapelles sous les vocables de Saint-Jean et Saint de chanoines dans l’église Saint-Étienne . Le château Philippien En 1194, le chapitre Saint-Jean est fondé sous l’initiative du comte Geoffroy IV (1191-1202). Le chapitre de Saint-Etienne est alors réuni à celui de Saint-Jean. La collégiale Saint-Jean devient dès lors l’église majeure du château. Château par les troupes anglaises entre 1358 et 1561. L’église Saint-Jean est également ruinée à la suite des dans le Perche. Ainsi, elle effectue plusieurs dons au chapitre Saint-Jean, notamment pour le Montaigu, reprennent la Normandie. L’église Saint-Etienne est incendiée lors de la prise du château. En d'Anjou Au sortir de la guerre de Cent ans, la tour maîtresse et l’église Saint-Étienne sont ruinées. La refondation du collège Saint-Jean. Elle est effectuée en 1467, sous le consentement de Charles d'Anjou. La
    Historique :
    Le terminus ante quem du château Saint-Jean est fixé à 1031 par les textes. Le site est alors aux fils Thomas Ier. Le château Saint-Jean est démoli en 1357, son donjon est incendié entre 1428 et 1449
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3479. Inventaire des titres du chapitre Saint Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3485. Obituaire du chapitre Saint-Jean. Milieu Archives du Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. Inventaire. 1607. Archives du Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. État des réparations. 1688. p. 169. BUBENICEK, Michelle. Quand les femmes gouvernent. Droit et politique au XIVe siècle Saint-Jean], 2004. Charte 5 DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye chartes 4, 7 et 13. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1 p. 4-15, 113. JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury municipal du château Saint-Jean], 2004.
  • Plaincourault : manoir puis demeure dite château de Plaincourault
    Plaincourault : manoir puis demeure dite château de Plaincourault Mérigny - Plaincourault - en écart - Cadastre : 2017 AT 67, 68, 70 1812 D 1636, 1637
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    celui du Blizon à Saint-Michel-en-Brenne) en 1470 (Berry, 1976). Au plus tard au début du 17e siècle Plaincourault est le siège d'une commanderie militaire, membre de l'Ordre des Hospitaliers de Saint
  • Gâtines : abbaye de Gâtines
    Gâtines : abbaye de Gâtines Villedômer - Gâtines - en écart - Cadastre : 1835 A1 82 1835 A1 85 1835 A1 97 1835 A1 100 1835 A1 101 2013 A 127 2013 A 136 2013 A 137
    Historique :
    suivante, sous le vocable de Notre-Dame et adopte la règle de saint Augustin. A la fin du 12e siècle grange en 1751. En 1769, le chapitre général de l'ordre réuni à l'abbaye de Sainte-Geneviève prévoit de
    Référence documentaire :
    SEMUR, François-Christian, SIGRIST, Michel. Abbayes de Touraine. La Crèche : Geste éditions, 2011. LEVEEL, Pierre. Chronologie de l'abbaye Sainte-Marie de Gastines à Villedômer près de Château
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou, vuedu donjon et du châtelet d'entrée L'Abbaye Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier. IVR24_20132800122NUC4A La porte de l'abbaye Saint-Denis et l'église paroissiale Saint-Laurent. IVR24_20132800096NUC4A Eglise paroissiale Saint-Hilaire (choeur, abside et clocher fin du 12e siècle début du 13e siècle Maison Saint-Étienne, détruite, 2 rue du Paty. Vue ancienne et aquarelle. IVR24_20172800715NUCA
    Texte libre :
    dédicace des églises Saint-Étienne et Saint-Hilaire, toutes deux attestées au 11e siècle, suggère une droit de sépulture lié à l’église Saint-Hilaire en 1031, qui suggère son statut d’église paroissiale. Le . Le castrum et le monastère Saint-Denis (11e siècle) Le château de Geoffroy III, loin de se réduire à autonomie. C’est certainement une des raisons qui le pousse à fonder l’abbaye de Saint-Denis. Conscient de dynastique célébrant sa famille. La création du bourg monastique de Saint-Denis représente le dernier élément siècle, au-delà du château Saint-Jean, du prieuré Saint-Denis et de leurs bourgs, des établissements . Le château Saint-Jean est alors le siège du pouvoir administratif et judiciaire des Rotrou : l’adoption du modèle de la tour-palais en est une illustration. Le prieuré Saint-Denis exerce un contrôle léproserie Saint-Lazare, le chapitre Saint-Jean et la Maison-Dieu. La création du vicus novus et la manne combattent (castrum), ceux qui prient (le prieuré Saint-Denis) et ceux qui travaillent (marché). Elle peut
    Historique :
    -comte situé au pied de l’éperon Saint-Jean. L’espace est occupé par la curia et les milites comtale. Le monastère Saint-Denis qui donne lieu à la création d’un bourg du même nom. Le bourg neuf qui fait suite à la construction du pont Saint-Hilaire, passage propice à l’installation d’un pôle économique (Marchés
    Référence documentaire :
    DE BOÜARD, Michel. Le château de Caen. Caen : Centre de recherches archéologiques médiévales, 1979 Saint-Jean], 2004. -Gaillard, Chambois, Fécamp, Notre-Dame de Gravenchon (Fontaine-Saint-Denis), Grimbosq (Olivet), Mirville , Grosley (Le Pin), le Plessis-Grimoult, Condé-sur-Huisne (Rivray), Saint-Sauveur-le-Vicomte et DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris : Imprimerie de JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury, 1912. MATAOUCHEK, Victorine. Le château Saint-Jean à Nogent-le-Rotrou. Rapport de fouilles. 1998. , Dominique, LAUWERS, Michel, MAZEL, Florian, et al. Cluny : les moines et la société au premier âge féodal MOUTON, Benjamin. Château Saint-Jean, donjon. Restauration et mise en valeur, avant-projet détaillé
  • Notz-l'Abbé : prieuré puis ferme et maison
    Notz-l'Abbé : prieuré puis ferme et maison Martizay - Notz-l'Abbé - 37 - en écart - Cadastre : 2017 AI 243, 244 1812 A 1896, 1897, 1901, 1902
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Historique :
    bénédictine de Saint-Savin-sur-Gartempe (la plus ancienne connue date de 1228). En quatre siècles, les prieurs l'abbé de Saint-Savin pour résider à Notz-l’Abbé. Au 17e siècle, l’établissement devient un prieuré mansardé. La chapelle dédiée à saint Antoine date vraisemblablement de la fondation du prieuré ; sa
    Référence documentaire :
    MAUPOIS, Michel. La Chapelle de Notz-l'Abbé à Martizay. Art sacré. Cahier de rencontre avec le Région Centre Val-de-Loire, service patrimoine et Inventaire. Classeur du Canton de Tournon-Saint
  • Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis) Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Description :
    saint Pierre, le massacre des Innocents, saint Michel entre deux dragons, mais aussi des oiseaux buvant L'église Saint-Denis est bâtie en pierre de taille de tuffeau, selon un plan en croix latine portail principal ; sa position face à la ville concorde avec le chemin d'accès à Saint-Denis dont le celles de l'église Saint-Florentin d'Amboise. La nef et le clocher présentent des charpentes authentiques autres sujets, la lapidation de saint Étienne (et non la décollation de saint Denis), la vocation de
    Vocables :
    Saint-Denis
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Denis-hors-les-Murs, d'après le docteur Lesueur. IVR24_20093700445NUD Vue générale de l'église Saint-Denis depuis le promontoire du château. IVR24_20083700129NUCA Vue de Saint-Denis depuis le pont de la ville. IVR24_20073700964NUCA Vue du poinçon de la charpente de la nef de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècle. IVR24_20073700913NUCA
    Représentations :
    saint Denis saint Etienne
    Historique :
    Au IVe siècle, lorsque le futur saint Martin part en guerre contre les sanctuaires païens ruraux d'agglomérations connu, celui de la hiérarchie ecclésiastique. Dès le Haut Moyen Âge, le pôle de Saint-Denis et des découvertes numismatiques. Le cimetière de Saint-Denis, appelé « le cimetière des Innocents », devait avoir été implanté sans doute dès la première église fondée par saint Martin. L'abbé Bosseboeuf 1778, les tombes entouraient le mur nord de Saint-Denis. Il y avait certainement des sépultures dans mérovingien retrouvés à 35 m de la façade nord de l'église Saint-Denis. Aucun autre élément ne nous permet de ces seuls éléments, il est délicat de conclure à l'existence d'un véritable village autour de Saint
    Localisation :
    Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Amboise, église Saint-Denis-Hors-les-murs. Photographie noir et blanc, 1889. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 2, Ic. 819). Amboise, autel de Saint-Denis, attribué à A. Charpentier. Photographie noir et blanc, n.d . (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 1, Ic. 2447). Amboise, Saint-Denis-Hors. Lithographie aquarellée Jourdain Sc., 1842. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; est. 1, Ic. 2309). grilles dans l'église de Saint-Denis-Hors-Les-Murs. avril 1997. Nettoyage des peintures murales de la GABEAU, Alfred. La statue de la femme noyée à Saint-Denis d'Amboise. Bulletin de la Société LESUEUR, Frédéric. Saint-Denis d'Amboise. Congrès archéologique de France, Tours, 1948. Paris, 1949
  • Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin)
    Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin) Amboise - 29 allée du Pont Moulin - en ville
    Annexe :
    , entouré du collier de l'ordre de Saint-Michel, est : écartelé au 1 et 4 d'argent à la croix de gueules