Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Bourg : maison dite manoir Thomas Bohier (17 rue de Tours)
    Bourg : maison dite manoir Thomas Bohier (17 rue de Tours) Saint-Martin-le-Beau - 17 rue de Tours - en ville - Cadastre : 2015 AH 491 1820 A1 115
    Représentations :
    maison. Le pignon est surmontée d'une statue de saint Michel (date inconnue).
    Historique :
    1462-1465. Les travaux historiques attribuaient généralement la construction de la maison à Michel façade a été bâtie soit à l'époque de Michel Estève, soit au moment où Thomas Bohier est devenu
    Localisation :
    Saint-Martin-le-Beau - 17 rue de Tours - en ville - Cadastre : 2015 AH 491 1820 A1 115
    Référence documentaire :
    Expertise dendrochronologique d'échantillons provenant du manoir Thomas Bohier à Saint-Martin-le dendrochronologique d'échantillons provenant du manoir Thomas Bohier à Saint-Martin-le-Beau. Archéolabs, réf. ARC 15
  • Présentation de la commune de Saint-Martin-le-Beau
    Présentation de la commune de Saint-Martin-le-Beau Saint-Martin-le-Beau
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Saint-Martin-le-Beau
    Illustration :
    Église paroissiale Saint-Martin. IVR24_20153700307NUC4A
    Texte libre :
    Aspects géographiques Saint-Martin-le-Beau est situé à 8 km au nord-ouest de Bléré, à 9 km au nord ferroviaire Tours-Vierzon dessert la commune. Repères historiques En 1307 le nom "Saint-Martin-le-Biau 2017, Saint-Martin-le-Beau a quitté l'arrondissement de Tours pour rejoindre celui de Loches. Quelques -Âge, Saint-Martin constituait un fief relevant du château d'Amboise ; sept autres fiefs ont été une chapelle dédiée à Saint-André qui appartenait au prieuré Saint-Jean-du-Grais à Azay et qui a été nouveaux équipements : un lavoir est construit à Fombèche (non daté), un autre à la Fontaine Saint-André en
    Localisation :
    Saint-Martin-le-Beau
    Référence documentaire :
    allées tendantes de Lussault aux Bournonvilles, de Saint-Martin-le-Beau à Chanteloup, de Nouys au chemin de Saint-Martin-le-Beau, dressé par J. Fournier, pour le duc de Choiseul. XVIIIe siècle. (Tours , paroisse de Saint-Martin-le-Beau, consentie par Louis d’Amboise, vicomte de Thouars, seigneur de Bléré, à Archives départementales d'Indre-et-Loire, H 656. Baux à ferme de l’hermitage Saint-André, paroisse de Saint-Martin-le-Beau. 1739-1744. BADIER, Jean-François. Naître à Saint-Martin-le-Beau aux 18e et 19e siècles. Édition à compte préhistorique de la Butte de "Champ-Deux" à Saint-Martin-le-Beau (Indre-et-Loire). Bulletin de la Société GORRY, Jean-Michel. Paroisses et communes de France, Dictionnaire d'histoire administrative et UHART, Robert. Saint-Martin-le-Beau, village de Touraine dans l'histoire de France. La Roche YVARD, J.-C. Recherche géologique sur la sablière des Sablons. Saint-Martin-le-Beau (Bléré
1