Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
  • Pont Saint-Michel
    Pont Saint-Michel Blois - Vladivostok - en écart
    Titre courant :
    Pont Saint-Michel
    Appellations :
    Saint-Michel
    Illustration :
    Plan et élévation géométrale du pont Saint-Michel. IVR24_20034100040XA
    Historique :
    L' origine du pont Saint-Michel remonte à l' époque gallo-romaine car il se situe dans l' axe de la
    Référence documentaire :
    B.M. Blois. Fonds Joursanvault, pièce 81 ; mention des Ponts Saint-Michel en 1202. t. XV, 1876, p. 268-279. DUPRE, A. Les ponts chartrains et les ponts Saint Michel. Mémoires de la
  • Maison dite à l'Image Saint-Michel (2 rue du Puits Châtel)
    Maison dite à l'Image Saint-Michel (2 rue du Puits Châtel) Blois - 2 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 436
    Titre courant :
    Maison dite à l'Image Saint-Michel (2 rue du Puits Châtel)
    Appellations :
    dite Maison à l'Image Saint Michel
    Illustration :
    Pignon sur carrefour Saint-Michel. . IVR24_19814100960X Pignon sur le carrefour Saint-Michel. IVR24_19814100902X
    Représentations :
    saint Michel
    Historique :
    l'existence sur le pignon ouest d'une représentation de Saint Michel (détruite) ; 19e siècle : reprise des
  • Pont Châtré ou Chartrain
    Pont Châtré ou Chartrain Blois - chemin des Ponts Chartrains - en écart
    Référence documentaire :
    t. XV, 1876, p. 268-279 DUPRE, A. Les ponts chartrains et les ponts Saint Michel. Mémoires de la
  • Couvent de Jacobins (rue des Jacobins)
    Couvent de Jacobins (rue des Jacobins) Blois - rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 1810 A 976, 977, 978, 979 1980 DN 369
    Auteur :
    [sculpteur] Anguier Michel
    Historique :
    l'ancienne église paroissiale Saint-Gervais et des maisons voisines. La constitution de l'enclos conventuel chapelle Saint-Hyacinthe de l'hôtel Salviati. Au même moment, reprise des façades sur la cour et de la , sculpture attribuée à Marin Préhoust et Michel Anguier. En 1755, les jacobins vendent à l'hôtel-Dieu deux cédés à des particuliers seront occupés de 1819 à 1883 par la gendarmerie puis par l'institution Sainte
  • Hôtel Sardini (7 rue du Puits Châtel)
    Hôtel Sardini (7 rue du Puits Châtel) Blois - 7 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 576
    Illustration :
    Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur est. Saint Michel, détail de la partie gauche Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur est. Saint Michel, détail de la partie gauche Bâtiment ouest, oratoire : saint Roch IVR24_19834100119XB Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur nord. Saint Roch (état avant restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur sud. Sainte Catherine (état avant restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur ouest. Saint Jérôme dans le désert, vue d'ensemble Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur ouest. Saint Jérôme dans le désert, détail de la Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur nord. Saint Roch (état après restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur sud. Sainte Catherine (état après restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur ouest. Saint Jérôme dans le désert (état après
    Représentations :
    saint
  • Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré)
    Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré) Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Titre courant :
    Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré)
    Illustration :
    Moulage d'un fragment lapidaire non localisé (pinacle de lucarne ?) déposé au cimetière Saint Fragment lapidaire non localisé déposé au cimetière Saint-Saturnin. IVR24_19874100159X Fragment lapidaire non localisé déposé au cimetière Saint-Saturnin. IVR24_19874100163X Bâtiment sud, grande salle du rez-de-chaussée. Cheminée : écu couronné entouré du cordon de saint Michel. IVR24_19904100170X
    Texte libre :
    et ses bâtiments détruits peuvent être restitués. Situé rue Saint-Honoré, à proximité de la Grande possédait à l'angle de la rue Saint-Honoré et de la Grande Rue un petit terrain, véritable enclave dans la formé par les rues Porte-Chartraine, Saint-Honoré et Beauvoir grâce à plusieurs actes de vente, passés long de la rue Saint-Honoré, différents actes, plus récents, révèlent que le terrain s'étendait sur les Michel Bégon (84). Dans cette direction la propriété de Robertet s'étendait au moins jusqu'à l'arrière les nos 4 et 6 de la rue Saint-Honoré en faisaient à l'origine partie. L'hôtel, dans son état actuel dénivellation importante qui existe entre la cour, la rue Saint-Honoré et la Grande Rue (le bâtiment ouest rampe cavalière depuis la rue Saint-Honoré jusqu'à la cour. Un accès secondaire avait été ménagé à principal, dont le portail monumental, ouvert sur la rue Saint-Honoré, marquait l'entrée. La totalité de l'étage de soubassement à gauche du portail, accessible depuis la partie basse de la rue Saint-Honoré
    Historique :
    des bâtiments ouest en maisons ; Deuxième quart 17e siècle : 1644 achat par Michel Bégon, gouverneur
    Localisation :
    Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. A propos du David de Michel-Ange. Mémoires de la société des Sciences et Lettres de SIX, Jean-François. Un grand bronze de Michel-Ange au Louvre. Gazette des Beaux-Arts, mars 1921
  • Blois : les hôtels particuliers
    Blois : les hôtels particuliers Blois
    Illustration :
    Hôtel détruit. Façade nord. Vue prise depuis la rue du Bourg Saint-Jean. IVR24_19914100551V
    Texte libre :
    titulaires de charges importantes, Jean François de Cardonne et Michel Gaillard, généraux des finances de place Saint-Louis, tandis que l'hôtel qui porte ce nom, rue Pardessus, n'a pu leur être attribué (75 regroupés sur les pentes du coteau en contrebas de l'église Saint-Solenne, entre les rues du Puits-Chatel un passage suspendu ; entre les deux corps, qui donnent, l'un sur le cimetière Saint-Solenne, l'autre Beauvoir et Saint-Honoré, où la dénivellation est fortement marquée du nord au sud et d'est en ouest, la
  • Palais de l'évêché, actuellement hôtel de ville
    Palais de l'évêché, actuellement hôtel de ville Blois - 9 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 218, 544, 545, 541, 540, 516
    Illustration :
    Projet de rampe reliant la terrasse de l'évêché au Mail Saint Jean (non réalisé Bâtiment principal : façade sud (vue prise du mail Saint-Jean). IVR24_19914100306XA Bâtiment principal : façade sud (vue prise du mail Saint-Jean). IVR24_19864100084X Portail donnant sur la place Saint Louis. IVR24_19874100284X Jardins : murs de soutènement des terrasses. Vue prise depuis la rue du Bourg Saint Jean
    Texte libre :
    axe carrossable entre le carroir Saint-Michel, au pied du coteau, et la porte Clouseaux au sommet de sa résidence future. Le choix de l'église Saint-Solenne et du terrain situé à l'est ne se fit pas Saint-Lomer, mais les moines, soucieux de défendre leurs intérêts et de préserver leur monastère Saint-Solenne, qui venait d'être reconstruite, et les terrains alentour, plus attrayants par leur Saint-Lomer ; de passage à Blois en 1692, Bertier se laisse facilement convaincre par les arguments des , détermine sans doute sa décision. Après de nombreuses démarches du prieur de Saint-Lomer et les , estimant avoir sauvé leur abbaye et agi au mieux de leurs intérêts. En 1697, au moment où l'église Saint -Solenne est érigée en cathédrale sous le vocable de Saint-Louis, Mgr de Bertier s'occupe avant tout de la et, d'est en ouest du chemin du Remenier à l'abside de Saint-Solenne. Il comprenait "toutes les quelques dizaines de mètres derrière l'abside de Saint-Solenne, était précédé d'un profond fossé et flanqué
    Localisation :
    Blois - 9 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 218, 544, 545, 541, 540, 516
  • Ville de Blois
    Ville de Blois Blois - en ville - Cadastre : 1980 DN DO
    Annexe :
     : Mense distraite de Saint-Lomer, Bourgmoyen, Saint-Sauveur : G 1 à G 8, G 18 à G 158 Titres du chapitre épiscopal : Mense distraite de Saint-Sauveur et de Saint-Jacques : G 2472 à 2504 Titres de l'église Saint -Solenne : G 1053 à 1124 Série H : Titres de Saint-Lomer : 11 H 1 à il h 6 11 H 3 : Livre des choses mémorables qui se sont passées à Saint-Lomer ; copies d'actes colationnées par Dom Noël Mars en 1642 11 H 4 Porte-Coté Série T : Monuments Historiques : 9 T 4, restauration des églises Saint-Nicolas, Saint -Vincent, et de la Cathédrale Saint-Louis. Archives municipales de la ville de Blois : Série B : Registres
    Illustration :
    Vue de la rive droite, quai Saint Jean IVR24_19924100247XA Vue de la ville et de l'église abbatiale Saint-Lomer IVR24_19924100242XA Rue Beauvoir et rue Saint-Honoré ; croisement après l'alignement. IVR24_19814101286X Projet d'aménagement et de reconstruction du quartier Saint-Vincent. Vue d'ensemble Faubourg de Vienne, levée de Chailles et clocher Saint-Saturnin. IVR24_19914100488XA Vue sur l'abbaye Saint-Lomer depuis le faubourg de Vienne. IVR24_19914100485XA vue sur l'église de Saint-Lomer, depuis le faubourg de Vienne IVR24_19914100484XA vue sur le pont et sur l'église de Saint-Lomer IVR24_19914100332XA Vue de la ville basse (grands degrés Saint-Louis, rues Pierre de Blois et du Poids-du-Roi) prise de l'est depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19834100231X
    Historique :
    l'éperon, sanctuaires dédiés à Saint-Pierre sur le coteau est et à la Vierge au pied de l'éperon ; 10e siècle : fondation de l'abbaye Saint-Lomer au faubourg du Foix ; 11e siècle : constitution du réseau des abbatiales et de l'église Saint-Solenne, charte de liberté accordée aux habitants de Blois ; 13e siècle
    Référence documentaire :
    Archives départementales de Loir-et-Cher. Série H : Titres de Saint-Lomer : 11 H 7 à 11 H 14. Actes Archives départementales de Loir-et-Cher. Série H : Titres de Saint-Lomer : 11 H 4. Journal des Archives départementales de Loir-et-Cher. Série H : Titres de Saint-Lomer : 11 H 3. Livre des choses mémorables qui se sont passées à Saint-Lomer ; copies d'actes colationnées par Dom Noël Mars en LORAIN, Jean-Marie. La Loire à Blois et en Loir-et-Cher. Saint-Maur des Fossés : Le Clairmirouère p. 317-328. MELOT, Michel. Politique et architecture, essai sur Blois et le Blésois sous Louis XII p. 71. MELOT, Michel. Blois, ville royale. In : Blois, un amphithéâtre sur la Loire. Paris : Adam p. 74-85. MELOT, Michel. Blois au XVIe siècle. In : Blois, la ville, les hommes.
  • Présentation du patrimoine de la ville de Blois
    Présentation du patrimoine de la ville de Blois Blois - Cadastre : 1810 1980
    Texte libre :
    la cathédrale Saint-Louis de Blois par Catherine Boulot, dans le cadre d'un stage patrimonial. Cette
    Référence documentaire :
    t.25, p. 59-156. LESUEUR, Frédéric. L'église et l'abbaye bénédictine de Saint-Lomer. Mémoires de la LORAIN, Jean-Marie. La Loire à Blois et en Loir-et-Cher. Saint-Maur des Fossés : Le Clairmirouère t.70, p.317-328. MELOT, Michel. Politique et architecture, essai sur Blois et le Blésois sous Louis MARS, Dom Noël. Histoire du royal monastère de Saint-Lomer. Manuscrit de 1646 publié par A. DUPRE
  • Château de Blois (place du Château)
    Château de Blois (place du Château) Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Illustration :
    Le château depuis l'église Saint-Nicolas. IVR24_19764102458XB vue de l'église abbatiale Saint-Lomer et du château depuis le faubourg de Vienne vue de l'église abbatiale Saint-Lomer et du château IVR24_19934100052XA
    Auteur :
    [sculpteur] Anguier Michel
    Historique :
    de la chapelle Saint Calais et d'un donjon ; 12e siècle : fondation de la collégiale Saint-Sauveur de Louis XII, bâtiments est et sud, chapelle Saint Calais, galerie du bâtiment ouest, aménagement des chapelle Saint Calais.
    Référence documentaire :
    MELOT, Michel. Politique et architecture, essai sur Blois et le Blésois sous Louis XII. Gazette des des bâtiments prise du sud. Vue de l'aile Louis XII (côté avant-cour) et de la chapelle Saint-Calais
1