Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Promenade des quais du Foix et Ulysse-Besnard
    Promenade des quais du Foix et Ulysse-Besnard Blois - rive droite - quai du Foix quai Ulysse-Besnard - en ville - Cadastre : 2011 CX non cadastré 2011 E non cadastré domaine public
    Annexe :
    l'atelier de Georges Gromort. Il se forma également en travaillant dans les agences de Michel Roux-Spitz et Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec Coutances et de Saint-Malo et collabora également à celle de Rouen. Il mena en outre une étude pour la Vaugirard) et à des opérations de rénovation urbaine, à Rennes et Saint-Etienne notamment. Louis Arretche l'église Sainte Jeanne-d'Arc à Rouen qui réutilisait les vitraux de l'église Saint-Vincent détruite pendant
  • Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C
    Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C Blois - rive droite - mail Clouseau rue Porte-Clos-Haut rue des Rouillis rue du Père-Brottier - en ville - Cadastre : 2011 DO 96 à 105 2011 DO 134 2011 DO 763
    Annexe :
    le Val de Loire, à Saint-Denis-sur-Loire. Il eut dès cette époque une expérience à Blois : architecte , J, H, Q et S. Il fut également à l'origine des plans d'équipements comme la piscine du quai Saint l'atelier de Georges Gromort. Il se forma également en travaillant dans les agences de Michel Roux-Spitz et Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec Coutances et de Saint-Malo et collabora également à celle de Rouen. Il mena en outre une étude pour la Vaugirard) et à des opérations de rénovation urbaine, à Rennes et Saint-Etienne notamment. Louis Arretche l'église Sainte Jeanne-d'Arc à Rouen qui réutilisait les vitraux de l'église Saint-Vincent détruite pendant
    Texte libre :
    furent éparpillés dans la ville puisque leurs ateliers furent eux reconstruits en Vienne, rue Sainte-Anne
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois Blois - en ville
    Annexe :
    ligne passant au-dessus de la recette municipale (rue du Mail) pour aboutir au Carrefour Saint-Michel . Le côté ouest de cette figure à peu près géométrique partirait du Carrefour Saint-Michel, suivrait la le Val de Loire, à Saint-Denis-sur-Loire. Il eut dès cette époque une expérience à Blois : architecte entreprises. La critique a particulièrement salué les sièges sociaux de Saint-Gobain à Neuilly (1962) et de la constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec rue du Poids-du-Roi, la rue des Trois-Clefs, la rue Saint-Martin, la terrasse du Château prise à sa rue Saint-Lubin et se terminerait par la rue Robert-Houdin.» , J, H, Q et S. Il fut également à l'origine des plans d'équipements comme la piscine du quai Saint l'atelier de Georges Gromort. Il se forma également en travaillant dans les agences de Michel Roux-Spitz et Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec
    Illustration :
    Vues de Blois avant-guerre le le carrefour de la rue Saint-Martin et de la rue du Commerce Ruines, au fond la couverture du Théâtre et de l'église Saint-Nicolas, été 1940. (Archives Ruines dans la rue du Commerce en direction du pont. A droite, les rues Saint-Martin et François
    Texte libre :
    Commerce au début XVIIIe, fut perdue. En particulier dans ce secteur, la rue Saint-Lubin, une des plus ville sur le Mail, le quai Villebois-Mareuil, la Place saint-Honoré et à l'emplacement du collège
    Référence documentaire :
    BELLENGER, S. (dir.), GUIGNARD, B., DUSSEAUX, S. Cimetière Saint-Saturnin. Catalogue des ERMAKOFF, Thierry , MELOT, Michel. Blois, une étrange douceur. Paris : Editions Autrement GIRAULT, Marcel. Le Bombardement du 16 juin 1940 et ses conséquences pour l'église Saint-Nicolas de Maître Jacques Damon, rue Saint-Martin. 1943-1960. Châteaudun, Vendôme, Saint-Lubin et Herbault, la cité doit dans l'avenir subir une profonde évolution. La
  • Quartier Rétif ou quartier de l'ancienne prison, dit îlot B
    Quartier Rétif ou quartier de l'ancienne prison, dit îlot B Blois - rive droite - rue des Remparts rue Trouessard rue des Cordeliers rue Claude-Robin rue d' Angleterre - en ville - Cadastre : 2010 DO 13 2010 DO 513 2010 DO 527, 528 2010 DO 558 2010 DO 611 à 615 2010 DO 617 2010 DO 620, 621 2010 DO 697
    Annexe :
    entreprises. La critique a particulièrement salué les sièges sociaux de Saint-Gobain à Neuilly (1962) et de la constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec l'atelier de Georges Gromort. Il se forma également en travaillant dans les agences de Michel Roux-Spitz et Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec Coutances et de Saint-Malo et collabora également à celle de Rouen. Il mena en outre une étude pour la Vaugirard) et à des opérations de rénovation urbaine, à Rennes et Saint-Etienne notamment. Louis Arretche l'église Sainte Jeanne-d'Arc à Rouen qui réutilisait les vitraux de l'église Saint-Vincent détruite pendant
    Référence documentaire :
    p.18-20. BELLENGER, S. (dir.), GUIGNARD, B., DUSSEAUX, S. Cimetière Saint-Saturnin. Catalogue des
  • Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret
    Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret Blois - rue Porte Clos-Haut - en ville
    Titre courant :
    Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret
    Description :
    placés dans les baies hautes et basses de la nef de la cathédrale Saint-Louis de Blois. Au nord 7 baies propres à l’histoire de l’Église tels que la Vierge, les quatre Évangélistes, Saint Pierre, Saint Paul , Saint Louis … On observe que les baies hautes sont presque toutes égayées par l’ajout de nombreux
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Annexe :
    Fils et du Saint Esprit », Matthieu 28/19) Baie 20 : KYRIE ELEISON, CHRISTE ELEISON (« Seigneur, prends Saint, le Seigneur Dieu Sabaoth », Jacques 5/4) Baie 8 : HOC EST ENIM CORPUS MEUM (« Ceci est mon corps : MARANA THA (« Seigneur viens », Apocalypse 22/20) Baie 19 : VENI SANCTE SPIRITUS (« Viens, Esprit Saint divin et la colombe) Baie 114 : SAINT PIERRE (clé, poisson et coq) Baie 112 : LA CROIX BYZANTINE ET l’Espérance chrétienne, Hébreux 6/19) Baie 115 : SAINT LOUIS (Saint patron de la cathédrale) Baie 113 : SAINT
    Illustration :
    nom du Père et du Fils et du Saint Esprit », Matthieu 28/19). Reproduction d'une photographie couleur . IN NOMINE PATRIS ET FILII ET SPIRITUS SANCTI (« Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Photocopie couleur, 51 x 64 cm. IVR24_20174100008NUCA l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Photocopie couleur, collage, 51 x 64 cm. IVR24_20174100007NUCA (la maquette a été modifiée entre 1992 et 2000). SANCTUS DOMINUS DEUS SABAOTH (« Saint, le Seigneur . SANCTUS DOMINUS DEUS SABAOTH (« Saint, le Seigneur Dieu Sabaoth », Jacques 5/4). Centre national des arts conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Photographie couleur, 13 x 17,5 cm ET L’OMEGA (« Je suis l’Alpha et l’Omega », Apocalypse 1/8). Document conservé à l'atelier de Saint l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Photocopie, calque, collage, 40 x 48 cm. IVR24_20174100003NUCA calque. 90 x 122 cm. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20174100047NUCA
    Historique :
    les cinq verrières XIXe du chœur sont restaurées vers 1986-1987 par le verrier Michel Petit. En 1987 septembre 1991, Michel Fontes (Directeur régional des Affaires culturelles) expose que le programme de 1976. Les deux hommes se rencontrent pour la première fois à l’atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire Saint-Hilaire-en-Lignières pour des séances de travail (choix des verres, reprises de certains dessins cathédrale Saint Bavon à Haarlem (Pays-Bas) en 2014.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. p. 96-101. BERGATTO, Lionel. Blois cathédrale Saint-Louis Jan Dibbets. In : LAGIER, Jean-François p. 124-129 LANGRENE, Christelle. Blois cathédrale Saint-Louis, Jan Dibbets 1992-2000, de l'espace VERRIER, Philippe, DUPONT, Dominique. Cathédrale Saint-Louis, Blois, création, restauration. Paris
1