Logo ={0} - Retour à l'accueil

Touchaudrie : moulin

Dossier IA36008287 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • étable
    • pigeonnier
    • puits
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, pigeonnier, puits
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonParc naturel régional de la Brenne - Mézières-en-Brenne
Hydrographiesle Narçay
AdresseCommune : Azay-le-Ferron
Lieu-dit : La Touchaudrie
Cadastre : 1837 L 918 à 920 ; 1984 AP 340, 343, 344

Le moulin est attesté dans la deuxième moitié du 18e siècle (carte de Cassini). Des bâtiments sont portés sur le plan cadastral de 1837, mais ils ont sans doute été reconstruits dans la deuxième moitié du 19e siècle. Sur la parcelle L 919 du cadastre ancien, une nouvelle construction est signalée en 1846, puis une destruction en 1866 et une nouvelle construction en 1867 (augmentations et diminutions des matrices cadastrales).

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1846, daté par source
1867, daté par source

Ce moulin est composé de bâtiments disjoints, il est de plan irrégulier. A l'est, se trouve un bâtiment d'étables enduit, à petit surcroît. La toiture en ardoise à demi-croupes est couronnée d'épis de faîtage en zinc. Deux des quatre portes d'étable sont surmontées de lucarnes en bâtière. Un pigeonnier est aménagé en comble. Au nord-est, il y a un bâtiment enduit qui comprend un étage carré et un étage de comble. Ce logis est organisé en travées (3). Des pilastres occupent les angles du bâtiment. Un escalier droit permet un accès en mur pignon, la porte est de dimensions importantes. Un bandeau sépare les niveaux de l'élévation. Le bâtiment est couronné d'une corniche, et couvert d'une toiture à croupes en tuile plate, également ornée d'épis de faîtage en zinc. Une lucarne encadrée de volutes et surmontée d'un fronton à base interrompue, assure l'éclairement de l'étage de comble. A l'ouest et au nord, se situent des bâtiments joints. Un bâtiment d'habitation enduit comprend un étage carré et un étage de comble. La façade s'organise en travées (2). Les deux portes du rez-de-chaussée sont en arc en plein cintre. Les lucarnes de l'étage de comble sont à la capucine. Le bâtiment est couvert d'une toiture à croupes en tuile plate, couronnée d'épis de faîtage en zinc. Un bâtiment enduit (dépendances ?) assure la jonction avec le bâtiment d'étables en retour. Un pigeonnier est aménagé à l'étage. En retour, le bâtiment d'étables est partiellement enduit. La porte centrale est en arc en plein cintre, encadrée de baies d'aération en demi-lune. Deux lucarnes en bâtière permettent d'accéder aux combles. Le bâtiment est couvert d'une toiture à longs pans en tuile plate. A l'arrière, un bâtiment partiellement enduit est couvert en tuile mécanique.

Murscalcaire
grès
enduit partiel
enduit
moellon
Toittuile plate, tuile mécanique, ardoise
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
demi-croupe
pignon couvert
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Énergiesénergie hydraulique
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Azay-le-Ferron. Extrait du plan cadastral de 1837. / Colson (géomètre en chef). (Archives municipales d'Azay-le-Ferron).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Desagher Julia