Logo ={0} - Retour à l'accueil

Selenne : manoir puis ferme

Dossier IA36008834 réalisé en 2006

Fiche

  • Arrière du logis.
    Arrière du logis.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • logement
    • étable
    • fournil
    • bergerie

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesgrange, logement, étable, fournil, bergerie
Dénominationsferme, manoir
Aire d'étude et cantonParc naturel régional de la Brenne - Mézières-en-Brenne
AdresseCommune : Mézières-en-Brenne
Lieu-dit : Selenne
Cadastre : 1836 B 204, 209 ; 2004 ZH 4

Le domaine de Selenne est porté sur la carte de Cassini (1776-1796), où est signalé un fief ou une gentilhommière. Il s'agit donc d'un domaine ancien, qui a dû avoir une importance certaine jusqu'au 18e siècle. Le domaine est également porté sur le cadastre de 1833 où tous les bâtiments actuels existaient, et où sont signalés également un groupe de bâtiments plus petits (habitat d'ouvriers agricoles et communs ?). Les bâtiments peuvent être contemporains, mais l'étable a été transformée : elle a été rehaussée pour agrandir le volume de stockage des combles. La grange date peut-être du 17e ou du 18e siècle, comme le bâtiment avec le fournil et la bergerie. L'habitation avec la porte en anse de panier est contemporaine de la demeure. Cette dernière date donc de la seconde moitié du 15e siècle, vue la charpente à chevrons-formant-fermes, à double panne faîtière contreventée en croix de Saint-André qui a sensiblement la même forme que celle du domaine de Peubert (commune de Mauvières) datée par dendrochronologie en 1447. La demeure de Selenne est un peu plus récente. Les fenêtres à meneaux (à l'origine), les encadrements chanfreinés permettent également de situer la construction à la seconde moitié du 15e siècle. L'occupation du site est peut-être encore plus ancienne ; des fondations de tours de 12 mètres de diamètre auraient été retrouvées.

Période(s)Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

La ferme se compose de deux logements (dont ancien manoir), d'une grange, d'une étable et d'un bâtiment comprenant fournil et bergerie. Ces parties sont accolées, en U. Enfin, une habitation complète l'ensemble, en face de la grange. Le manoir s'élève sur un étage et des combles, il a un toit couvert en ardoise, qui devait être couvert en tuile plate à l'origine. Au rez-de-chaussée, il y a une cheminée gothique en pierre ; deux cheminées identiques à celle-ci se trouvaient à l'étage. A l'arrière du bâtiment se trouve une tour carrée au toit en bâtière. Des boulins en terre cuite pour les pigeons ont été installés en haut du bâtiment. Les encadrements d'ouvertures sont chanfreinés, les fenêtres avaient à l'origine des meneaux. Les combles sont accessibles par un escalier intérieur en bois avec une rambarde en bois tourné. Dans ce grenier, le sol était couvert de carreaux de terre cuite dont l'assemblage formait un dessin. Accolée à la maison, l'étable possède une cave voûtée où il reste une porte qui donne l'impression d'ouvrir vers une galerie, d'être un départ de souterrain. La tradition orale dit que quatre galeries partaient de Selenne : un vers le domaine de Douai, un vers le château de Notz-Marafin, un vers le château de Mézières-en-Brenne et enfin un vers le château de Burlande. En face, l'habitation a un toit couvert en tuile béton (tuile plate à l'origine), avec une porte en anse de panier qui ne date peut-être pas de la construction du bâtiment. Les pierres de l'encadrement ont de plus été refaites au 19e siècle. La cour était fermée par des murets qui n'existent plus aujourd'hui.

Mursgrès
calcaire
enduit partiel
enduit
moellon
Toittuile plate, tuile mécanique, ardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, comble à surcroît, étage de comble
Couverturestoit à deux pans
croupe
Typologiesdomaine en U, avec les trois côtés joints
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Rodon Estelle