Logo ={0} - Retour à l'accueil

Rouvroy-Ripont (Marne) : église Saint-Maurice, 8 verrières de Jean Mauret

Dossier IM51000002 réalisé en 2017
Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonFrance - Marne
AdresseCommune : Rouvroy-Ripont
Adresse : C.D. 72

La commande des vitraux de l'église de Rouvroy-Ripont est passée au début de l'année 1974 à Roger Mauret, peintre-verrier installé à Heiltz-le-Maurupt (Marne). N'étant pas très à l'aise avec la création, il demande à son fils Jean Mauret récemment installé (depuis 1969) de proposer des maquettes pour cette église. Ces maquettes ayant été acceptées par le conseil municipal, il dresse un devis le 31 mai 1974 pour la "fourniture et la pose" de ces vitraux (6 m²). Le 13 juin suivant, la mairie de Rouvroy-Ripont donne son accord pour la réalisation suivant le devis proposé, et retourne les maquettes à Roger Mauret qui les renvoie à son tour à Jean Mauret pour exécution. Le mémoire indiquant la fin des travaux est daté du 1er août 1974. Ce document concerne six vitraux sur les huit exécutés, les deux petites baies rectangulaires placées sur la façade occidentale n'ayant semble-t-il pas été facturées.

Les grillages de protection des vitraux sont fournis et posés par Roger Mauret durant l'automne 1974 (mémoire daté de décembre).

Le chantier de Rouvroy-Ripont constitue un exemple de sous-traitance de Roger Mauret à Jean Mauret. Le premier a semble-t-il effectué la dépose des anciennes verrières, la prise de mesures, la pose, la mise en place des grillages de protection et le suivi administratif, tandis que le second a réalisé les maquettes et les vitraux de création. On observe qu'une organisation comparable a également été appliquée pour les créations de Sommepy-Tahure (Marne) en 1975 et celles de La Chaussée-sur-Marne (Marne) en 1979.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1974, daté par source
Stade de créationpièce originale de vitrail
Lieu d'exécutionCommune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s)Auteur : Mauret Jean
Mauret Jean (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
verrier attribution par source

Les huit vitraux créés par Jean Mauret pour l'église de Rouvroy-Ripont proposent deux types de compositions :

- une mosaïque de petits carrés bleus (sans grisaille, sans gravure) visible dans les deux baies rectangulaires de la façade ouest (7 et 8). Ces deux vitraux sont à rapprocher d'un vitrail circulaire dit "rosace bleue" de 1970 (essai) et du vitrail de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret) daté de 1977. Les travaux de l'artiste sur le carré, durant les années 1970, annoncent les nombreuses déclinaisons à venir autour de ce thème dans son œuvre.

- un assemblage de carrés plus ou moins grands, parfois découpés en triangles apparaissant dans les six baies de la nef (5 et 6), du chœur (1, 2 et 4) et de la sacristie (3). Les verres composant ces vitraux sont travaillés à la grisaille (mouchetis, carrés, points, triangles), au jaune d'argent et à la gravure (croix, points, triangles). Les tonalités sont relativement claires et proposent des dominantes colorées différentes suivant les baies : jaune pour les deux oculi du chœur, bleu pour la baie 3 de la sacristie et verte/rouge orangé pour les baies 4, 5 et 6. L'artiste a introduit quelques verres industriels (baie 3) et a utilisé des plombs de largeurs différentes pour le sertissage.

Les huit vitraux de Rouvroy-Ripont (Marne) ont été réalisés sans carton, sans calibre et la découpe des verres a été exécutée à l’aveugle (sans table lumineuse). Ce même principe sera également adopté pour certains panneaux d'essais de création de 1976 et 1980, et pour les vitraux de l’église prieurale de Grandmont à Corquoy (Cher) en 2010. Ces recherches illustrent la volonté de Jean Mauret de se libérer de la technique traditionnelle assez contraignante de la fabrication du vitrail (maquettes, cartons, calibres, découpe…). A cette fin, il expérimente la réalisation de vitraux traités totalement ou en partie sans calibre. Ce choix lui apporte une liberté plus grande et lui permet d’improviser jusqu’aux dernières étapes de mises en œuvre.

Structuresbaie libre
Matériauxverre
plomb
Précision dimensions

Diamètre 71 cm (baies 1 et 2). h=70. la=20 (baie 7 et 8). h=188. la=66,5 (baie 3). h=184. la=73 (baies 4, 5 et 6). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marquesdate, sur l'oeuvre
inscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription : Jean Mauret 1974 (baies 5, 6).

Inscription : JM. 74. 18 St Hilaire-en-Lignières (baie 4).

Inscription : JM. 74 (baie 2).

Inscription : J Mauret 74 (baie 3).

État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

  • Archives départementales de la Marne, sans cote (en cours de classement). Fonds d'atelier de vitraux Edgard, Roger et Michel Mauret. Vitraux de l'église de Rouvroy-Ripont (Marne). 1974.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie