Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de La Croix-en-Touraine

Dossier IA37005400 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Aspects géographiques :

Le parc Édouard André.Le parc Édouard André.La Croix-en-Touraine est séparée de Bléré, chef-lieu de canton, par le Cher qui constitue la limite sud de la commune. Située à 25 km à l’est de Tours, elle couvre une superficie de 1504 ha. Le bourg n’est distant que d’1 km de Bléré, au sud, et de 8 km d’Amboise, au nord. La partie sud de la commune, située entre la rivière et la route de Tours à Montrichard, est une plaine inondable dont l’altitude est d’environ 55 mètres. Au nord de cette route s’élève un coteau constitué de craie et d’argiles à silex, creusé de cavités troglodytiques et dont l’altitude atteint 100 à 110 mètres.

La culture de la vigne s’est développée à la fois dans la vallée et sur les sols caillouteux du coteau (les perruches). Des bois couvrent la partie nord de la commune, se confondant avec la limite sud de la forêt d’Amboise. La voie ferrée (ligne Vierzon-Saint Pierre-des-Corps) traverse la vallée, entre le Cher et la route principale. Une des particularités de la commune tient à l’implantation du bourg, qui s’est développé de part et d’autre du croisement des deux principaux axes nord-sud et est-ouest, alors que l’église est restée isolée au sud-ouest du bourg actuel, à mi-distance entre celui de La Croix et celui de Bléré.

Repères historiques :

L'église paroissiale Saint-Quentin-des-Prés.L'église paroissiale Saint-Quentin-des-Prés.

On sait que La Croix était traversée par une voie romaine allant de Tours à Vierzon mais l’origine du nom actuel de la commune semble plus tardive. En 1035, un carrefour porte le nom de Sanctus Quintinus ante Blireium ; une paroisse est mentionnée en 1223 sous la forme Parochia S. Quintini. L’église actuelle est toujours dédiée à Saint-Quentin. Le terme de Croix n’apparaît que vers 1250 dans les chartes de l’abbaye de Marmoutier : Villa de Cruce de Blereia, Crux de Blereio. Tous ces noms font référence à sa situation au carrefour d'une voie est-ouest et d'une autre nord-sud qui deviendra la route d'Espagne. La Croix figure sur la carte de Cassini (XVIIIe siècle). Au XIXe siècle, la commune est désignée sous le nom La Croix-de-Bléré. Un décret de 1938 a fixé le nom actuel de La Croix-en-Touraine.

La population était de 175 feux en 1687 et 239 et 1787. En 1806, 1068 habitants sont recensés et 1384 en 1866. Ce nombre redescend à 1162 en 1901 et remonte à 1202 en 1954. A partir de1975 (1260 habitants) l’accroissement est régulier, favorisé par la proximité des villes de Tours et d’Amboise accessibles en train. En 1982 on comptait 1668 habitants, 2168 en 2007 et 2259 en 2020.

Aires d'étudesCanton de Bléré
AdresseCommune : La Croix-en-Touraine

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de 1824 exécuté par M. Briau, géomètre, sous la direction de M. Paumier, directeur des contributions et de M. Fanost, géomètre en chef. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3P).

  • Carte du moulin banal et des Climats de la Ballêrie, des Hauts-Seps et de la fontaine [...] / D. Chapuiset. Échelle de 25 chaînées. [18e siècle]. Dimensions du document original : 109 X 72 cm. (Mairie de La Croix-en-Touraine, 6D).

Bibliographie
  • CARRE de BUSSEROLLE, Jacques-Xavier. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Tours : impr. de Rouillé-Ladevèze, 1883.

  • COUDERC, Jean-Marie (dir.). Dictionnaire des communes de Touraine. Tours : CLD, 1982.

  • GORRY, Jean-Michel. Paroisses et communes de France. Dictionnaire d'histoire administrative et démographique. Indre-et-Loire. Paris : CNRS, 1985.

  • MAURET-CRIBELLIER, Valérie. Le canal de Berry. Orléans : AREP Centre, 2001. (Itinéraires du Patrimoine n° 239).

  • RANJARD, Robert. La Touraine archéologique ; Guide du touriste en Indre et Loire. Mayenne : Joseph Floch éditeur, 1971 [5e édition, 1ère éd. 1930].

Périodiques
  • AUDIN, Pierre. La Voie Vendôme-Poitiers en Touraine (de Saint-Nicolas-des-Motets à Port-de-Piles). Bulletin de la Société archéologique de Touraine, 2012, Tome LVIII, p. 107-120.

  • AUDIN, Pierre. La Touraine autour de l'an mil : inventaire des sources historiques et archéologiques. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, Tome LXIX, 2012.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Lainé Martine

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.