Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation de la commune d'Azay-le-Ferron

Dossier IA36008627 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesParc naturel régional de la Brenne
AdresseCommune : Azay-le-Ferron

L'étymologie d'Azay-le-Ferron proviendrait d'une déformation de "aqua" (eau), et ferait référence aux nombreuses ferrières d'où l'on extrayait le minerai de fer. L'implantation gallo-romaine est attestée sur le territoire communal avec la présence de villas, l'une à St-Julien, l'autre aux Petites Bijottières, et la découverte d'une meule gallo-romaine en bordure du ruisseau le Narçay. La châtellenie d'Azay-le-Ferron dépendait de la baronnie de Preuilly-sur-Claise, qui relevait de la province de Touraine. Nicolas Turpin de Crissé, vivant en 1250, en est le premier seigneur connu. Le château d'Azay-le-Ferron est édifié à partir de la fin du 15e siècle, pour Prégent Frotier, seigneur d'Azay, et sa construction se poursuit jusqu'au 18e siècle. Le château est ensuite possédé par les familles de Crevant, Le Tonnelier de Breteuil et de Gallifet. Il n'a pas fait l'objet d'un dossier dans cette étude, en revanche, le parc du château a été étudié dans le cadre de l'étude des Jardins remarquables de la Région Centre-val de Loire (dossier IA36010849, cf. quatrième lien de la colonne de droite ci-contre).

L'église est mentionnée dès 1262, il s'agit alors d'un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Cyran. La chapelle de Saint-Julien était un important lieu de pèlerinage et de procession. Azay-le-Ferron comprend deux tuileries en activité au début du 19e siècle, l'une au Grand Village, l'autre au Rond. Le bourg est présenté dans le dossier intitulé "Bourg d'Azay-le-Ferron" (IA36008362, lien dans la colonne de droite). La commune compte une population importante au 19e siècle (supérieure à celle de Mézières-en-Brenne) : 2115 habitants en 1836, 2098 en 1841. Dès la seconde moitié du 19e siècle, la culture de la vigne se développe, la commune compte 140 ha de surface en vigne en 1888. Le territoire viticole semble avoir connu une certaine réputation, ses vins blancs sont récompensés à l'occasion des expositions universelles (Paris en 1878, 1889, 1900 ; Liège en 1905 ; Londres en 1908 ; Bruxelles en 1910). Une quantité de petits propriétaires disposent de quelques arpents de vigne qu'ils consacrent aux besoins de la famille. Le château est acquis en 1852 par la famille Luzarche. Marie Luzarche en fait don à la ville de Tours en 1952. La population est de 1016 habitants (recensement de 1999).

Sites de proctectionparc naturel régional

Située aux confins de la Touraine et de la Brenne, Azay-le-Ferron est située au nord-ouest du canton de Mézières-en-Brenne et au nord du Parc naturel régional de la Brenne. D'une superficie de 6095 hectares, la commune s'inscrit dans la région naturelle du Boischaut nord, également appelée Touraine de l'Indre. Si la frange sud présente des paysages caractéristiques de la Grande Brenne composés d'étangs et de buttons, l'essentiel du territoire communal se caractérise par un relief peu accentué et des paysages de cultures et de bois implantés sur des sols humides. La commune est délimitée au sud-est par la Claise et comprend au nord-ouest une partie de la forêt de Preuilly. Elle est traversée du sud-ouest au nord-est par la D 975, reliant Le Blanc à Chatillon-sur-Indre.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de l'Indre, 2 O/010/5. Administration communale, bâtiments communaux, écoles.

Documents figurés
  • Azay-le-Ferron. Extrait du plan cadastral de 1837. / Colson (géomètre en chef). (Archives municipales d'Azay-le-Ferron).

  • Azay-le-Ferron, entrée du bourg. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 1358).

  • Château d'Azay-le-Ferron, vue prise du parc. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 1384).

  • Château d'Azay-le-Ferron, vue prise de la route. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 1376).

  • Azay-le-Ferron, place de l’Église. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 1370).

Bibliographie
  • [Exposition. Le Blanc. 2000]. Terre et feu, mémoires de tuiliers. Exposition présentée au Blanc, du 24 juin au 5 novembre 2000. Le Blanc : Écomusée de la Brenne, 2000.

    p. 25
  • DESHOULIERES, F. Les églises de France. L'Indre. Manuscrit dactylographié.

    p. 19-20
  • DU POUGET, Marc, PECHERAT, René, MONTIGNY, Arnaud de (dir.), TREZIN, Christian (collab.). Châteaux, manoirs et logis : l'Indre. Chauray : Ed. Patrimoines et Médias, 1999.

    p. 156-159
  • JOUBERT, René. Mémoires d'un habitant d'Azay.

  • MAUPOIX, M. Azay-le-Ferron. Église Saint-Nazaire. In MONTIGNY, Arnaud de (dir). A la découverte des églises de l'Indre. [s. l.] : 2004.

    p. 54-55
  • THIBAULT, Joseph, ROUGE, Jacques-Marie. Azay-le-Ferron, Indre. Châteauroux : Librairie Ch. Bourgeois, 1954.

Périodiques
  • COULON, Gérard. Une meule gallo-romaine à Azay-le-Ferron (Indre). Bulletin du groupe d'histoire et d'archéologie de Buzançais, n°31-36, années 1999-2004.

    p. 27-29
  • HOLMGREN, Jean. Quelques habitats ruraux de l'Ouest du département de l'Indre. Bulletin du Groupe d'histoire et d'archéologie de Buzançais, 1981, n°13.

    p. 42-44

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Desagher Julia