Logo ={0} - Retour à l'accueil

Petite Jarrerie : ferme

Dossier IA36009237 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonParc naturel régional de la Brenne - Mézières-en-Brenne
AdresseCommune : Saint-Michel-en-Brenne
Lieu-dit : La Petite Jarrerie
Cadastre : 1837 N 180, 181 ; 1986 N 102, 103

Le lieu-dit est attesté dans la deuxième moitié du 18e siècle (carte de Cassini). Le nom Jarrerie viendrait de "jarrie" ou "jarrige" qui signifie terre inculte, jachère. Des bâtiments figurent sur le plan cadastral de 1837 mais leur implantation est différente, à l'exception de la grange qui a pu être reconstruite ou rehaussée. Le logis et les étables ont été construites dans la seconde moitié du 19e siècle. Un bâtiment de petite taille était accolé à la grange, il a été détruit à la fin du 20e siècle, tout comme l'étage ou les combles des étables.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

C'est une ferme à bâtiments distincts : à l'est, le logis isolé ; au nord, la grange ; au sud, d'anciennes étables. La façade du logis est percée d'une porte et de deux fenêtres à plate-bande. Il y avait peut-être deux logements distincts (deux cheminées) ou un logis unique à deux pièces. Les combles à petit surcroît sont accessibles par une lucarne en bâtière à encadrement et fronton en pierre de taille. Le logis est couvert en tuile plate. La grange est couverte en tuile mécanique. L'étable forme un long bâtiment, au sud de la cour. Les façades des murs gouttereau et pignon sont percées de portes étroites mais hautes, surmontées d'arc en plein-cintre. La partie supérieure (combles ou étage) a été détruite, l'étable est actuellement couverte de tôle ondulée.

Mursgrès
calcaire
enduit partiel
enduit
moellon
Toittuile plate, tuile mécanique, tôle ondulée
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Typologiesferme à cour ouverte ; plan régulier ; bâtiments disjoints, sur trois côtés, formant un U ; logements contigus disjoints des dépendances ; 3 bâtiments principaux
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien, commune de Saint-Michel-en-Brenne, section N, 1837./ Colson (géomètre en chef). (Archives municipales de Saint-Michel-en-Brenne).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Desagher Julia