Logo ={0} - Retour à l'accueil

Parc de Chenonceau : tombeau de Madame Dupin

Dossier IA37005435 inclus dans Chenonceaux : château de Chenonceau réalisé en 2013

Fiche

Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonCanton de Bléré
AdresseCommune : Francueil
Lieu-dit : Chenonceau

Louise-Marie-Madeleine Fontaine, épouse de Claude Dupin, dite Madame Dupin est décédée le 20 novembre 1799 à l'âge de 92 ans. Son tombeau a été réalisé à la demande de ses petits-neveux par l'architecte Broynard et le sculpteur Monpellier qui exposa au Salon en 1798. Ce tombeau rappelle celui de Jean-Jacques Rousseau - qui fut précepteur des enfants de Madame Dupin - à Ermenonville, édifié par Jacques-Philippe Le Sueur en 1780 d'après un dessin d'Hubert Robert.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Monpellier sculpteur attribution par travaux historiques
Auteur : Broynard architecte attribution par travaux historiques

Bien que situé sur la commune de Francueil, le tombeau de Madame Dupin fait partie du parc du château de Chenonceau. Ce tombeau inspiré de l'Antique est soutenu aux angles par de larges pattes de lions. Il repose sur un imposant emmarchement comprenant trois degrés au nord et cinq au sud. Une partie du décor est inachevée.

Murscalcaire pierre de taille
État de conservationmauvais état
Techniquessculpture
Représentationsfemme
Précision représentations

Le tombeau imite un sarcophage antique. Il est soutenu par quatre pattes de lion. La face nord est ornée, dans un cadre délimité en creux, d'une femme lisant, exécutée en bas-relief. A sa gauche figure une stèle portant une inscription en italien. De chaque côté de ce relief, une amphore a été sculptée. Le fronton qui surmonte la scène est frappé de la lettre D au centre d'une couronne de lauriers. Seule la face antérieure du tombeau présente un décor sculpté ; la face opposée est pourvue d'un cadre ménagé en creux, en mauvais état. Les faces latérales sont ornées d'un simple disque en relief. Les angles du sarcophage sont traités comme des acrotères, encadrant sur chacune des faces un fronton triangulaire.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • BABELON, Jean-Pierre. Chenonceau, le château sur l'eau. Paris : Albin Michel, 2018.

    p. 203-204
  • BUON, Jean. Madame Dupin une féministe à Chenonceau au siècle des Lumières. La Simarre, 2013.

  • MARTY, Frédéric. Louise Dupin : la pensée d'une féministe entre Montesquieu, Voltaire et Rousseau, Toulouse. Thèse de doctorat soutenue le 15 décembre 2014 à l'Université Toulouse 2 - Jean Jaurès, sous la direction du professeur Jean-Noël Pascal. Éditions de l'université Toulouse 2 - Jean Jaurès, 15 décembre 2014.

  • CHEVALIER, Casimir (Abbé). Histoire de Chenonceau : ses artistes, ses fêtes, ses vicissitudes. Lyon, imprimerie. Perrin, 1868.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Lainé Martine

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.