Logo ={0} - Retour à l'accueil

Notz-l'Abbé : prieuré puis ferme et maison

Dossier IA36007170 réalisé en 2018

Fiche

Parties constituantes non étudiéeschapelle, logement, grange, étable, colombier, cour, étable à vaches, écurie, toit à porcs, four, mur de clôture, portail
Dénominationsprieuré, ferme, maison
Aire d'étude et cantonParc naturel régional de la Brenne - Tournon-Saint-Martin
AdresseCommune : Martizay
Lieu-dit : Notz-l'Abbé
Adresse : 37 Cadastre : 2017 AI 243, 244 ; 1812 A 1896, 1897, 1901, 1902
Précisions

L’établissement ecclésiastique est fondé au 13e siècle par des donations de laïcs à l’abbaye bénédictine de Saint-Savin-sur-Gartempe (la plus ancienne connue date de 1228). En quatre siècles, les prieurs accroissent son domaine aussi bien dans l’emprise de la seigneurie de Preuilly-sur-Claise, dont Notz-l’Abbé relève au temporel, que dans celle de Mézières-en-Brenne (avec notamment l’acquisition de la métairie de Durtal, dans l’est de Martizay). Jusqu'au 16e siècle, les prieurs sont de simples moines délégués par l'abbé de Saint-Savin pour résider à Notz-l’Abbé. Au 17e siècle, l’établissement devient un prieuré simple en commende où les prieurs ne résident plus.

En 1791, le domaine est vendu comme Bien National. De 1791 à 1829, six propriétaires se succèdent.

Les symboles d’une gentilhommière (siège d’un fief) et d’une chapelle sont figurés à "Nau labbé" sur la carte de Cassini (vers 1765). En 1812, plusieurs bâtiments (modifiés ou disparus) sont portés sur le plan cadastral, notamment aux emplacements de la ferme, de la chapelle, de la maison de notable (ancien logis seigneurial) et du bâtiment appelé "étude".

Selon la monographie de J.-L. Soubrier (1958), l’ancienne ferme du prieuré est en grande partie reconstruite en 1835-1840 (la première date est d’ailleurs portée sur un bâtiment de ferme). Le colombier-porche d’entrée daterait des 17e-18e siècles. La maison de notable, quand à elle, se rattacherait surtout au 18e siècle ou à la première moitié du 19e siècle. Si certains murs montrent une origine ancienne, peut-être contemporaine de la chapelle (13e siècle), l’ancien logis du prieur aurait subi des remaniements aux 17e et 18e siècles puis vers 1840. Le bâtiment est rénové en 1920, avec la création du toit mansardé.

La chapelle dédiée à saint Antoine date vraisemblablement de la fondation du prieuré ; sa construction serait légèrement postérieure à 1228. Le bâtiment est transformé en cellier au 19e siècle. Ses peintures murales ont été exécutées vers 1500.

Entre la maison de notable et la chapelle, le petit bâtiment à étage appelé étude (car un notaire y exerça ses fonctions au 18e siècle) a abrité une laiterie, vers 1840, dans une partie de son rez-de-chaussée.

Le pavillon à base hexagonale, très probablement un ancien colombier, a servi de volière et de salle de bain vers 1840.

Plus au sud, s’étendait un jardin et, près de la Claise, un vivier (bassin rectangulaire visible sur le plan cadastral de 1812). Ils ont disparu dans la première moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 13e siècle, 15e siècle, Temps modernes, 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle, 2e moitié 20e siècle
Dates1835, porte la date

Les bâtiments de l’ancien prieuré de Notz-l’Abbé se trouvent sur la rive droite de la Claise, à l’extrémité ouest de la commune de Martizay.

La propriété comprend une ferme, au nord, et une maison de notable, au sud, avec ses dépendances (dont une chapelle).

Les (anciens) bâtiments de ferme sont répartis autour d’une cour (fermée). Il s’agit d’un ancien logement, d’une grange (à porteau), d’étables, d’une étable à vaches, d’une écurie, d’un four, de toits à porcs et d’une buanderie (liste non exhaustive). L’accès s’effectue, au nord, par un portail à piliers et un colombier-porche dont l’intérieur comporte 460 trous de boulin. Son toit en pavillon est surmonté d’une girouette.

Au sud de la ferme, se trouvent la chapelle priorale, une maison de notable (à un étage carré et un étage de comble ; ancien logis prioral remanié), le "pavillon" (probable un ancien colombier remanié) et, au sud de la chapelle, le petit bâtiment à étage, appelé "étude".

Refus de visite

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Sites de protectionsite classé
Protectionsclassé MH partiellement
Précisions sur la protection

La chapelle de l'ancien prieuré et ses peintures murales sont classées par arrêté du 10 février 1987.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives du musée archéologique de Martizay. Notes de travail, études et correspondance de J.-L. Soubrier et de C. Gomendy. Sans dates (1950-1980).

  • Région Centre Val-de-Loire, service patrimoine et Inventaire. Classeur du Canton de Tournon-Saint-Martin, non coté. Le prieuré et la chapelle de Notz-l'Abbé, notes diverses en vue du classement du site par divers auteurs. 1985-1987.

Documents figurés
  • Plan cadastral parcellaire de la commune de Martizay, terminé en 1812, sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur, par M. Desarroton, géomètre du cadastre. (Archives départementales de l'Indre ; 3 P 113).

  • Vue aérienne de Notz-l'Abbé. [s.d.]. Carte postale. (Collection privée).

  • Notz-L'Abbé. Martizay (Indre). [s.d.]. Carte postale. (Collection privée).

  • Château de Notz l'Abbé. Paris. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). s.d. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 6168).

  • Château de Notz l'Abbé. Martizay. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). s.d. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 6165).

  • La chapelle de Notz-l'Abbé. [S.l.] : [S.n.]. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). s.d. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 6167).

  • La chapelle de Notz-l'Abbé. [S.l.] : [S.n.]. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). s.d. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 6166).

  • Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury. Levée vers 1754-1766.

Bibliographie
  • DESHOULIERES, François. Les églises de l'Indre. 1936, inédit, manuscrit dactylographié déposé aux Archives départementales de l'Indre. (Bibliothèque D 656, non paginé).

  • DU POUGET, Marc, PECHERAT, René, DE MONTIGNY, Arnaud (dir.)/TREZIN, Christian (collab.). Châteaux, manoirs et logis : l´Indre. Chauray : Ed. Patrimoines et Médias, 1999.

    p.183
  • MAROT, Jean. L'ancien prieuré de Notz-l'Abbé (Indre). 1228-1791. Châteauroux : Impr. E. Badel, 1931. 143 p.

  • DE MONTIGNY, Arnaud (dir.). A la découverte des églises de l'Indre. Éditions Patrimoines et Médias, 2004.

Périodiques
  • GOMENDY, Charles, SOUBRIER, Jean-Louis, MOURY, Jean. La chapelle de Notz-l'Abbé et l'ancien prieuré. Cahiers Historiques de Martizay (Indre), 1958, n°4 (réédition 2000).

  • MAUPOIS, Michel. La Chapelle de Notz-l'Abbé à Martizay. Art sacré. Cahier de rencontre avec le patrimoine religieux, volume 18 : décor mural des églises, colloque de Châteauroux des 18-20 octobre, 2003.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Benarrous Renaud