Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison (3 rue Saint-Euverte)

Dossier IA45003200 inclus dans Quartier Saint-Euverte réalisé en 1989

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCommune d'Orléans
AdresseCommune : Orléans
Lieu-dit : Saint-Euverte
Adresse : 3 rue
Saint-Euverte
Cadastre : 2012 BN 351

Jusqu'au 19e siècle, l'espace situé devant l'ancienne abbaye Saint-Euverte était une place. Parfois identifiée en tant que place Saint-Euverte, elle apparaît déjà bien délimitée sur le plan Fleury de 1640. En 1839, M. Brossard de Nogent, alors propriétaire des n° 1 et 3 rue Saint-Euverte, demande et obtient que la Ville d'Orléans lui concède une partie du terrain de la place située devant les deux maisons qu'il possède.

La maison actuelle n'apparaît pas sur le cadastre napoléonien de 1823. Elle a probablement été construite au cours du troisième quart du 19e siècle. Un temps divisé en plusieurs appartements au milieu du 20e siècle, l'édifice accueille désormais une seule famille. Originellement, il devait occuper une parcelle traversante, mais celle-ci a été divisée et les communs ont été transformés en habitation accessible depuis la rue Desfriches.

Les fiches auxiliaires cadastrales nous apprennent qu'en 1863, la maison possédait un salon, une cuisine et une antichambre au rez-de-chaussée, 4 chambres à l'étage, une mansarde et un grenier sous les combles.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques

Cette maison construite en maçonnerie enduite possède un étage carré et un étage de comble à lucarnes. La couverture est à longs pans et croupes et le toit est en ardoise. L'édifice est entouré d'un jardin et séparé de la rue par un mur en maçonnerie enduite et une grille. Une cave voûtée en berceau et en moellons enduits est située sous le petit bâtiment en rez-de-chaussée situé sur la droite du corps principal.

La façade antérieure est composée de cinq travées ordonnancées, dont la centrale porte un décor plus développé. Encadrées de jambes bossées en pierre de taille, les baies possèdent des chambranles moulurés et une plate-bande à clé pour la porte d'entrée.

L'étage de comble est éclairé dans la travée centrale par une lucarne en fonte encadrée de pilastres et coiffée d'un fronton triangulaire brisé orné d'un visage, et dans les travées latérales par des œils-de-bœuf en fonte aux frontons plein-cintres brisés.

Mursmaçonnerie enduit
calcaire pierre de taille
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
Techniques
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionzone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales d'Orléans. Série O : dossier 114. Voirie. Alignements et autres travaux. Rue Saint-Euverte. an XI-1878.

  • Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 728. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue Saint-Euverte. 1863-1984.

Documents figurés
  • Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Pouvreau Pascale - Boscal de Reals Aude - Cornilleau Florence