Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison (1 ter rue du Commandant-de-Poli)

Dossier IA45003081 inclus dans Lotissement concerté Gaultier (n° 2) réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, jardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCommune d'Orléans
AdresseCommune : Orléans
Adresse : 1 ter rue du
Commandant-de-Poli
Cadastre : 2008 AK 224

La maison a été construite en 1919 par l'entrepreneur Benoni Gaultier qui y a établi sa résidence principale. D'après une plaque apposée sur le mur de clôture, elle a été léguée à la ville d'Orléans en 1944.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1919, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gaultier Benoni
Gaultier Benoni (1863 - 1944)

Entrepreneur de plâtrerie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

La maison est implantée en retrait et en mitoyenneté partielle et possède une cour côté rue à l'est et un jardin côté sud. La cour est clôturée par un mur en pierres jointoyées, des poteaux en brique et pierre de taille et une barrière en bois. La maison se compose d'un étage de soubassement, d'un rez-de-chaussée surélevé, d'un étage carré et d'un étage de comble. Elle est couverte d'un toit à longs pans débordant en ardoise percé de deux lucarnes rampantes et reposant sur des aisseliers en bois. Côté rue, les murs sont en pierres jointoyées, en moellon enduit et en pan de bois avec remplissage de briques silico-calcaire pour la partie supérieure sous toit. Deux rangées de fenêtres à garde-corps en bois rythment la façade. Les piédroits sont en brique silico-calcaire et couronnés par des arcs segmentaires en brique crue, en brique silico-calcaire et en pierre. Ces matériaux forment aussi des bandeaux à motifs de dents d'engrenage ou de denticules. La façade est plus développée côté jardin dans ses parties hautes avec un pignon ou un premier étage en pan de bois et la présence d'une tourelle carrée également en pan de bois et couronnée par un toit pyramidal. Au niveau de la rue, une cour donne accès à l'étage de soubassement qui se compose d'un garage, du sous-sol proprement dit, d'une buanderie et d'une cave. On accède au rez-de-chaussée par le sous-sol, un escalier depuis la cour ou par l'entrée principale depuis le jardin. Celle-ci ouvre sur un vaste hall d'entrée flanqué de W.C. et prolongé par un vestibule, une salle-à-manger et une cuisine côté rue, un salon côté jardin. Un escalier tournant suspendu conduit au premier étage et à l'étage de comble. Au premier étage, le pallier dessert deux chambres, une salle-de-bain et une terrasse côté jardin. L'étage de comble comprend une petite chambre, une lingerie, des W.C. et un grenier.

Mursbrique crue
brique silico-calcaire
enduit
moellon
pan de bois
pierre de taille
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Texte de la plaque apposée sur le mur de clôture rendant hommage à l'entrepreneur Benoni Gaultier : "Dans cet immeuble ont vécu M. et Mme Benoni Gaultier lesquels en l'année 1944 ont légué à la ville d'Orléans un important domaine immobilier dont les revenus sont annuellement réservés à la dotation de jeunes filles méritantes. La mémoire de ces gens de bien demeure chère aux orléanais".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales et communautaires d'Orléans. Série J : 5 J 167. Casier sanitaire des immeubles, rue du Commandant-de-Poli. 1919-1959.

Documents figurés
  • Élévations de la façade sur rue. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5J 167).

  • Élévation de la façade sur jardin. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5J 167).

  • Plan du sous-sol et du rez-de-chaussée. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5J 167).

  • Plan du 1er étage et de l'étage de comble. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5J 167).

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université de Tours - Launay Yann