Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lotissement Vacher

Dossier IA45002994 inclus dans Les lotissements d'Orléans (1880-1970) réalisé en 2009

Fiche

  • Orthophotographie.
    Orthophotographie.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • maison
    • immeuble
    • jardin
    • édifice commercial

Á rapprocher de

  • Lotissement Dauvesse
    Orléans, 1 à 55 bis, impairs de 57 à 91 rue de Vaucouleurs , 15-17 rue Vandebergue-de-Villiers , pairs de 62 bis à 100 ter avenue Dauphine , pairs de 12 à 58 rue de la Cigogne , 17-19 rue Fosse-de-Meule
AppellationsVacher
Parties constituantes non étudiéesmaison, immeuble, jardin, édifice commercial
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonCommune d'Orléans
AdresseCommune : Orléans
Adresse : pairs de 90 à 100 bis avenue, Dauphine , impasse
Dauphine
Cadastre : 2008 DN 63, 66, 76 à 79, 81, 82, 84 à 88, 201, 202, 720, 721

Vers 1917-1918, Vacher acquiert un lot de 3733 m² dans le lotissement Dauvesse, au lieu dit "Tivoli", qu'il subdivise et valorise par l'aménagement d'une impasse au début des années 1920. 12 lots sont vendus entre 1922 et 1928 et l'ensemble est bâti durant le 2e quart du 20e siècle. Suite à une demande des habitants de l'impasse Dauphine, la commission des travaux de la Ville accepte son classement dans la voirie urbaine le 14 janvier 1938. L'impasse Dauphine est ensuite définitivement classée par le Préfet du Loiret le 28 février 1939. Durant le dernier quart du 20e siècle, deux établissements bancaires sont construits aux n° 96, 98 et 100 avenue Dauphine à l'emplacement d'anciens bâtiments.

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Vacher promoteur attribution par source

Le lotissement Vacher est implanté en bordure de l'avenue Dauphine au sud de la rue de Vaucouleurs. Il se compose de 16 lots desservis par l'avenue et l'impasse Dauphine de 8 mètres de largeur. Le bâti se compose de maisons, d'un petit immeuble (n° 92 avenue Dauphine) et de deux établissements commerciaux implantés aux angles de l'impasse et de l'avenue. Le parcellaire, malgré la variété des superficies (de 126 à 628 m²), apparaît très régulier : la profondeur des lots est identique de part et d'autre de l'impasse (21 mètres) et les lots situés en bordure de l'avenue mesurent de 8 à 10 mètres de largeur. Le parcellaire et le bâti se différencient cependant autour de l'impasse. Coté sud, les maisons sont implantées à l'aplomb de la voie et en mitoyen sur des lots réguliers mesurant 6 à 8 mètres de largeur, et comptent deux ou trois travées et un ou deux étages carrés. On remarquera ici la façade arrondie qui épouse la forme du rond-point (n° 9). Le côté nord est occupé par un pavillon et une maison à rez-de-chaussée et étage de comble, dont l'implantation laisse entrevoir des jardins arborés clôturés côté rue par des murs surmontés de grilles. En bordure de l'avenue Dauphine, les maisons possèdent un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble (n° 100 bis). Les habitations sont construites en moellon, en brique rouge, en brique silico-calcaire et sont couvertes de toits à deux pans, demi-croupes et croupes en ardoise ou en tuile mécanique. Le moellon apparent est traité en appareil aux n° 4 et 13 impasse Dauphine et au n° 90 avenue Dauphine.

Mursbrique
brique silico-calcaire
enduit
moellon
Toittuile mécanique, ardoise
Étagessous-sol, en rez-de-chaussée, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, 2 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à deux pans
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales et communautaires d'Orléans ; série 1 G, GF 74. Cadastre et Impôts directs. État parcellaire, section L. 1823-1969.

  • Archives municipales et communautaires d'Orléans ; série O, dossier 41, cotation provisoire. Impasse Dauphine.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université de Tours - Launay Yann