Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lotissement Gaudry

Dossier IA45003037 inclus dans Les lotissements d'Orléans (1880-1970) réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

AppellationsGaudry
Parties constituantes non étudiéesmaison, jardin
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonCommune d'Orléans
AdresseCommune : Orléans
Adresse : pairs de 2 à 10 rue du, Poirier-Rond , impairs de 29 à 41 bis rue du, Château-Gaillard , impasse du
Château-Gaillard
Cadastre : 2008 CN 337 à 342, 344 à 355, 577 à 579

Le lotissement a été réalisé par Gaudry à l'emplacement d'une propriété de 7126 m² acquise vers 1885 et comprenant une habitation et des dépendances (subsistant aux n° 41 et 41 bis rue du Château-Gaillard). Les lots ont été vendus vers 1900-1901, en particulier à M. et Mme Lenoir qui acquièrent plus de la moitié des parcelles (3740 m²) avant de les subdiviser. L'aménagement de l'impasse ne fait alors l'objet d'aucune autorisation municipale et les terrains sont bâtis au début du 20e siècle puis dans le 2e quart du 20e siècle (n° 1 bis impasse du Château-Gaillard). En 1941, le prolongement de l'impasse du Château-Gaillard figure sur le Plan de Reconstruction et d'Aménagement de la ville projeté par l'urbaniste Jean Royer. Suite à une demande des riverains, le conseil municipal approuve son classement et son prolongement le 30 janvier 1959 sous réserve que les propriétaires cèdent gratuitement les terrains nécessaires. Ce projet n'a toutefois jamais été réalisé.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Gaudry promoteur attribution par source

Le lotissement Gaudry se situe au sud du boulevard Marie-Stuart, en bordure des rues du Château-Gaillard et du Poirier-Rond. Il comprend 20 lots et une voie de desserte en impasse de 6 m de largeur. Les édifices sont implantés à l'alignement et entre mitoyens, excepté la maison située au n° 39 rue du Château-Gaillard et les édifices antérieurs au lotissement (41-41 bis rue du Château-Gaillard) implantés en fond de parcelle. Le bâti de la première période de construction se compose de maisons en rez-de-chaussée ou à un étage carré et de deux immeubles à un étage carré (n° 29-31 rue du Château-Gaillard), construits en moellon et couverts de toits à deux pans ou à longs pans en ardoise. Parmi ces constructions, on relève la présence de deux ensembles d'habitation rue du Château-Gaillard, les immeubles situés aux n° 29 et 31 et les maisons situées aux n° 35 et 37. Les façades sont marquées par l'emploi de la brique rouge et silico-calcaire au niveau des encadrements (piédroits et arcs segmentaires), des bandeaux simples ou denticulés, des chaînes d'angle harpées, des corniches et des souches de cheminées. La maison construite entre les deux guerres (n° 1 bis impasse du Château-Gaillard) se distingue quant à elle par son pignon en façade, son décor en faux pan de bois et sa toiture débordante couverte en tuile mécanique.

Mursbrique
brique silico-calcaire
enduit
faux pan de bois
moellon
Toitardoise, tuile mécanique
Étagessous-sol, en rez-de-chaussée surélevé, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à deux pans
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales et communautaires d'Orléans ; série 1 G, GF 72. Cadastre et Impôts directs. État parcellaire, section H. 1823-1969.

Documents figurés
  • Extrait du cadastre napoléonien, section H2 (1823). (Archives municipales et communautaires d'Orléans, AC045_234_1FI056).

  • Extrait du cadastre napoléonien, section H, 1823. (Archives municipales et communautaires d'Orléans).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université de Tours - Launay Yann