Logo ={0} - Retour à l'accueil

Jaunières : ferme

Dossier IA36010771 réalisé en 2016

Fiche

  • Vue générale depuis l'est.
    Vue générale depuis l'est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • logement
    • grange
    • étable
    • cour
    • puits
    • remise
    • toit à porcs
    • étable à vaches

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeslogement, grange, étable, cour, puits, remise, toit à porcs, étable à vaches
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonParc naturel régional de la Brenne - Tournon-Saint-Martin
AdresseCommune : Lingé
Lieu-dit : Les Jaunières
Cadastre : 2015 ZC 238 à 241 ; 1813 F 1122 à 1124, 1126, 1129-1130, 1034 à 1137
Précisions

Les bâtiments au nord de la cour (dont la grange-étable à accès en mur-pignon) et le logement est (à toiture à croupe) semblent figurer sur le plan cadastral de 1813. La grange-étable notamment pourrait être antérieure à l’Époque contemporaine.

La ferme pourrait dater, pour sa mise en place principale (modifications, reconstructions et constructions ex nihilo), du milieu ou de la seconde moitié du 19e siècle. La grange-étable, située à l’ouest, porte la date en mur-pignon de 1835 ou 1880. Il a été reconstruit (appareil mixte calcaire/grès).

Période(s)Principale : Temps modernes , (?)
Principale : 2e quart 19e siècle , (?)
Principale : milieu 19e siècle, 2e moitié 19e siècle
Dates1835, porte la date
1880, porte la date

La ferme à cour ouverte compte deux logements, deux étables à vaches, deux granges-étables, un bâtiment abritant des toits à porcs et une remise agricole. Les bâtiments, à murs en moellons de grès (très majoritaire) et de calcaire, sont partiellement enduits. Les toitures sont à longs pans en tuile plate, à l’exception de la grange-étable à accès en mur gouttereau, couverte de tuiles mécaniques.

Le logement double, orienté est-ouest, comprend deux bâtiments accolés. Ils sont en rez-de-chaussée et à accès en murs gouttereaux. La toiture du bâtiment est porte une croupe. Celui de l’ouest est une reconstruction, comme l’indique en mur-pignon ouest la mixité de l’appareillage des moellons (grès en haut, calcaire en haut).

Au nord de la cour, sont implantés en L, deux étables à vaches (accès en murs gouttereau) et une grange-étable (accès principal en mur-pignon). La grange-étable située à l’ouest de la cour possède des accès tant en murs gouttereaux qu’en mur-pignon. Ses murs partiellement enduits sont principalement composés de moellons de grès (présence toutefois de moellons de calcaire). A l’est de la cour, les toits à porcs prennent la forme de deux bâtiments accolés en mur gouttereau. Au sud des logements, se dresse en face d’un puits (pompe à eau), une remise à pan de bois et toiture en ardoise.

Mursenduit
grès moellon enduit partiel
calcaire moellon enduit partiel
bois pan de bois
Toittuile plate, tuile mécanique, ardoise
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans croupe
appentis croupe
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral parcellaire de la commune de Lingé, terminé en 1813, sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur, par M. Jacquemain, géomètre du cadastre. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 96).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Benarrous Renaud