Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble dit opération Blaise Pascal (place Neuve)

Dossier IA37004659 inclus dans Secteur urbain concerté du Sanitas réalisé en 2011

Fiche

Appellationsopération Blaise-Pascal
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonVal de Loire et Reconstruction - Tours-Sud
AdresseCommune : Tours
Lieu-dit : Quartier du Sanitas
Adresse : place
Neuve
Cadastre : 2010 CR 351 ; 2010 CR 352

L'opération Blaise Pascal est réalisée à l'emplacement de l'ancien centre commercial du Sanitas, partiellement détruit dans un incendie le 21 avril 1991. Un concours d'architecture sur un programme mixte commerces/logements fut organisé par la ville de Tours et l'OPAC (Office public d'aménagement et de construction), qui souhaitaient faire de la nouvelle opération, dénommée Blaise-Pascal, le point de départ d'une impulsion donnée à l'ensemble du quartier. Le Sanitas entrait alors, par le biais du Développement Social de Quartier (DSP), dans sa première phase de réhabilitation. Cette opération symbolisait ainsi le renouveau du quartier voulu par les autorités, qui retinrent une architecture moderne s'intégrant, par ses formes et ses matériaux, à son environnement. Le projet de l'équipe Alea Jacta, formée du tourangeau Denis Ranjard et des parisiens Vincent Sabatier et Jean Tribel (déjà auteurs, à Tours, de la nouvelle faculté de droit) fut retenu à l'été 1994. La première pierre des nouveaux bâtiments fut posée le 18 février 1995. Les logements furent livrés à leurs occupants à la fin de l'année 1996, les commerces s'installant l'année suivante. Le bâtiment en R+10 était, à son achèvement, le plus haut immeuble construit à Tours depuis 1977.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1996, daté par source
Auteur(s)Auteur : Ranjard Denis architecte attribution par source
Auteur : Sabatier Vincent architecte attribution par source
Auteur : Tribel Jean architecte attribution par source
Personnalité : OPAC de Tours maître d'ouvrage attribution par source

L'opération Blaise Pascal suit un plan particulièrement complexe, combinant en un seul ensemble, articulé autour de la place Neuve, deux immeubles d'habitation en R+5 et R+10, reposant sur un socle en R+1 abritant commerces, supermarché, bureaux et espaces polyvalents. La typologie architecturale des logements s'inspire des lignes des bâtiments du Sanitas : emploi généralisé des loggias pour les façades sud, larges pignons aveugles marqués de stries imitant les nez-de-dalle, poteaux porteurs reprenant la trame des bandeaux verticaux, etc. Un porche, séparant les deux immeubles d'habitations, permet un accès direct au centre commercial depuis les immeubles situés allée de Cheverny, marquant ainsi la division des circulations automobiles et piétonnes. Les façades arrières du supermarché, rue Ferdinand-Morin et rue André-Theuriet, sont aveugles, et sont surmontées par un étage de bureaux et d'équipements, en léger surplomb, dont les façades sont percées d'une longue baie filante.

Mursbéton
Toitbéton en couverture
Couverturesterrasse
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public communal

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de Tours. Série W : 999 W 50. Étude du centre commercial n°1.

  • Archives communales de Tours. Série W : 999 W 129. Étude du centre commercial n°1.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Massire Hugo