Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble (6 rue de la Bourie-Rouge)

Dossier IA45003074 inclus dans Lotissement Prot réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, communs
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonCommune d'Orléans
AdresseCommune : Orléans
Adresse : 6 rue de la
Bourie-Rouge
Cadastre : 2008 AV 89

L'immeuble a été bâti en 1910 pour M. Prot d'après les plans de l'architecte Léon Hénault. Gravement endommagé durant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, il a fait l'objet d'une reconstruction à l'identique.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1910, daté par source
Auteur(s)Auteur : Hénault Léon architecte attribution par source

L'immeuble est implanté à l'alignement, à l'angle de la rue de la Bourie-Rouge et de la rue Eugène-Fousset. Il comporte un rez-de-chaussée, quatre étages carrés et un étage de comble couvert d'un toit à longs pans brisés en ardoise. La façade est en brique rouge à bossages continus en rez-de-chaussée, en brique jaune agrémenté de motifs décoratifs en brique rouge aux étages. Les encadrements de baies sont réalisés en pierre de taille sculptés au niveau des linteaux ou des arcs de motifs floraux (bouquets ou guirlandes). Aux deuxième et troisième étages, la façade est scandée par des oriels bombés percés de serliennes alternant avec des balconnets au second et des balcons au troisième étage dont les garde-corps métalliques présentent des décors de volutes. Au troisième étage, l'entablement est décoré de cabochons et de dents d'engrenage en briques et surmonté d'une épaisse corniche. Au quatrième étage, la loggia d'angle est couronnée par un toit conique reposant sur des colonnettes en bois tandis que la toiture à longs pans débordante repose sur des aisseliers. L'immeuble dispose de deux entrées. Rue de la Bourie-Rouge, la porte réservée aux piétons ouvre sur un vestibule desservant à droite la loge du gardien et à gauche le hall d'entrée d'où partent un escalier et la cage d'ascenseur. Rue Eugène-Fousset, la porte cochère dessert une seconde volée d'escalier à gauche et donne accès à la cour où un bâtiment isolé accueille les buanderies et le séchoir (étage). L'immeuble comprend au total 26 appartements (cinq par niveau et celui du concierge au rez-de-chaussée). Au rez-de-chaussée, les cinq petits appartements, dont quatre ont leur entrée depuis la cour, possèdent deux à trois pièces avec cuisine, W.C. et pour deux d'entre eux une salle de bain. Les appartements des étages sont plus spacieux et comportent un salon matérialisé en façade par les oriels ou les balcons. Les chambres de bonne et des greniers étaient à l'origine aménagés dans les combles.

Mursbrique
brique silico-calcaire
enduit
moellon
Toitardoise
Étagessous-sol, 4 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à longs pans brisés
toit conique

L'ascenseur, non prévu dans les plans, est probablement l'un des premiers réalisés à Orléans.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales et communautaires d'Orléans. Série J : 5 J 143. Casier sanitaire des immeubles, rue de la Bourie-Rouge : n° 3 à 91. 1905-1975.

Documents figurés
  • Plan du rez-de-chaussée / Léon Hénault. 20 mai 1910. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5 J 143).

  • Plan de la façade rue de la Bourie-Rouge / Léon Hénault. 11 juillet 1910. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5 J 143).

  • Plan des étages 1 à 4 / Léon Hénault. 20 mai 1910. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5 J 143).

  • Plan des combles / Léon Hénault. 20 mai 1910. (Archives municipales et communautaires d'Orléans, 5 J 143).

(c) Université de Tours ; (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Launay Yann