Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble (3 bis rue des Halles)

Dossier IA37005017 inclus dans Îlot M réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéeslogement, boutique, garage
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonVal de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
AdresseCommune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : 3 bis rue des
Halles
Cadastre : 2010 DZ 110

L'édifice fait partie de la deuxième unité de chantier de l'îlot M et s'élève sur la parcelle remembrée de M. Brossier, qui charge l'architecte Jacques Boille de la réalisation de son immeuble en 1949. Ses plans sont visés fin octobre par le Commissaire à la Reconstruction et le permis de construire est accordé en mars 1950. Le certificat de conformité est dressé en 1955.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1950, daté par source
Auteur(s)Auteur : Boille Jacques architecte attribution par source
Personnalité : Brossier commanditaire attribution par source

Aligné sur la rue des Halles, l'immeuble adopte un plan rectangulaire régulier. Il comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée à usage commercial, deux étages-carrés et un étage de comble. L'étage de comble est coiffé d'un toit à longs pans brisés couvert d'ardoise, duquel émergent deux souches de cheminées en brique. Le gros-œuvre associe une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons. La façade principale sur la rue des Halles présente un parement en pierre de taille, identique à celui des façades mitoyennes. Elle comporte trois travées soulignées par un encadrement en pierre. Des balconnets en ferronnerie ornent les portes-fenêtres des premier et deuxième étages. Ces baies sont surmontées d'une corniche en béton à modénature simple. L'étage de comble, qui constitue ici toute la particularité de l'immeuble, est disposé en retrait des niveaux précédents. Il est percé de trois larges portes-fenêtres donnant accès à une grande terrasse. La façade sur cour est recouverte d'un simple enduit ciment et comprend quatre travées de fenêtres. L'étage de comble, qui ne présente de ce côté aucun retrait, est éclairé par trois fenêtres de lucarnes à linteau droit. L'accès à l'immeuble s'effectue par une porte en verre et ferronnerie ornée de motifs géométriques et surmontée d'une grande baie d'imposte. La porte s'ouvre sur une volée de marches qui mène à un premier palier et un escalier en maçonnerie avec parement de pierre et rampe en ferronnerie.

Mursciment enduit
béton armé
maçonnerie
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Typologiesimmeuble à usage mixte ; façade en pierre de taille ; dernier étage en retrait
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. Permis de construire 1949/n°251. Reconstruction de l'îlot M, 1949-1957.

Documents figurés
  • Tirage : plan dressé le 31 mai 1949. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20103702620NUCA).

  • Tours. Îlot M. Parcelle 181. Propriétaire Mr. Brossier / Jacques Boille. 1:50. 31 mai 1949. 1 tirage : élévation de la façade principale (AC Tours. Permis de construire 1949/n°251).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université de Tours - Fourchet Marie-Luce