Logo ={0} - Retour à l'accueil

Courteix (Corrèze) : église Saint-Pierre-es-Liens, 4 verrières de Jean Mauret

Dossier IM19000002 réalisé en 2015
Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonFrance - Corrèze
AdresseCommune : Courteix

L'église paroissiale de Courteix, ancienne chapelle de l'ordre du Temple, a été restaurée en 1990. C'est dans le cadre de ces travaux qu'en novembre 1990, à la demande de l'architecte des Bâtiments de France Christian Pierrot, Jean Mauret envoie au maire de Courteix un devis relatif à la création des vitraux de l'église. En juin 1991, le maire confirme la décision du conseil municipal de lui confier ces travaux. Jean Mauret réalise alors des maquettes qui sont acceptées au mois de novembre suivant par l'inspecteur des Monuments historiques Bruno Saunier. Ce dernier suggère de "renforcer la grande baie du nord par un traitement coloré de l'axe de la composition". Cette proposition est prise en compte par l'artiste, qui ajoute une colonne jaune au centre de la composition de cette baie. Les vitraux sont réalisés à la fin de l'année 1991 (signature sur la baie 0) et facturés en février 1992.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1991, daté par source, porte la date
Stade de créationpièce originale de vitrail
Lieu d'exécutionCommune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s)Auteur : Mauret Jean
Mauret Jean (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Les vitraux réalisés dans l'église de Courteix par Jean Mauret sont placés dans les baies 0 (chœur), 1 (nef nord), 2 et 4 (nef sud).

Les verrières des baies 0 et 1 (chœur et nef nord) présentent une composition analogue : une colonne centrale jaune bordée de bandes de verres blancs opalescents accompagnant la forme cintrée des baies. Les colonnes sont traitées au jaune d'argent et ornées de points gravés à la meule et de points de grisaille. Les bordures des deux baies sont composées de deux bandes, l'une étroite (rectangles blancs opalescents ou jaune et petits carrés bleus et rouges), l'autre plus large en verres blancs et gris opalescents. Les verres gris opalescents des bordures sont gravés à l'acide.

Les vitraux des baies 2 et 4 (nef sud) proposent une partie centrale traitée au jaune d'argent et ornée de lignes de points de grisaille. Les bordures allient des rectangles de verres transparents et gris opalescents gravés et des rectangles plus petits, bleus ou rouges.

Catégoriesvitrail
Structuresbaie libre, en plein cintre, polylobé
Matériauxverre
plomb
Précision dimensions

h=145. la=47 (baie 0). h=110. la=58 (baie 1). h=115. la=32 (baie 2). h=154. la=30 (baie 4). Dimensions approximatives.

Inscriptions & marquesdate, sur l'oeuvre
inscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscriptions : J Mauret 1991 (baies 0, 2, 4), JM 1991 (baie 1).

État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsprotection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie