Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chezal-Benoît (Cher) : église abbatiale Saint-Pierre, 11 verrières de Jean Mauret

Dossier IM18001538 réalisé en 2015
Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonFrance - Cher
AdresseCommune : Chezal-Benoît
Adresse : rue de l'Église

Avant 1987, l'église abbatiale de Chezal-Benoît était très sombre, plusieurs de ses baies étant murées, celles de la façade occidentale notamment. En outre, les vitraux particulièrement foncés de la nef, œuvre de l'artiste Robert Barriot, obscurcissaient encore l'édifice.

Jean Mauret intervient dans l'église à deux reprises : la première fois en 1987 lorsqu'il créé des vitraux dans la grande baie occidentale surmontée de deux oculi, la seconde fois en 1990 pour la pose de 10 vitraux dans la nef. La campagne de 1987 est en grande partie financée grâce à la générosité d'une paroissienne. Un premier devis est proposé en avril 1986 pour la création d'une seule lancette ouest puis le mois suivant pour les trois lancettes et les deux oculi à la demande de Monseigneur Girard, président de la Commission d'Art Sacré. Après acceptation de ce devis par l'inspecteur des Monuments historiques, Jean-Louis Aurat, la baie ouest est débouchée et les vitraux sont réalisés puis facturés au mois de décembre de la même année.

Pour la seconde campagne, des devis sont soumis dès 1988, mais la réalisation des 21 m² de vitraux de la nef n'est effective qu'en 1990.

Enfin, depuis fin 1992, il est question de déboucher les deux baies latérales de la façade ouest et d'y placer d'autres vitraux de Jean Mauret. Des devis sont rédigés en 1992 et 1994 à ce sujet et en 2009, suite à la tempête qui a démoli une partie de la maçonnerie de remplissage d'une des baie ouest, il est de nouveau question de placer des vitraux dans ces baies. L'architecte des bâtiments de France, Madame Merceron, demande en février 2009 à Jean Mauret un projet de vitrail tenant compte des créations antérieures réalisées dans l'église. En 2014, la municipalité relance Jean Mauret à ce sujet. Il propose des maquettes mais les travaux ne sont pas réalisés, faute de financement.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1987, daté par source
1990, daté par source
Stade de créationpièce originale de vitrail
Lieu d'exécutionCommune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s)Auteur : Mauret Jean
Mauret Jean (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

L'église abbatiale Saint-Pierre de Chezal-Benoît comprend 11 vitraux réalisés par Jean Mauret : la grande verrière de la façade occidentale (3 baies surmontées de deux oculi) et 10 baies de la nef.

La composition des vitraux de la façade ouest accompagne la forme plein cintre des baies et est constituée de bandes jaunes et grises opalescentes. Les bandes jaunes sont bordées d'un filet transparent accentuant la verticalité des baies. L'ensemble est ponctué de petits carrés noirs. Ces vitraux sont particulièrement lumineux, Jean Mauret ayant utilisé des jaunes d'argent très vifs légèrement orangés. Dans les oculi, sont représentés l'alpha et l’oméga. Quatre panneaux d'essais de la verrière occidentale sont conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Ils proposent différentes versions du principe général adopté, avec des proportions plus ou moins importantes de verres blancs opalescents.

Dans la nef, les tonalités sont plus douces et plus transparentes. Le jaune d'argent est seulement présent sur les bordures et la colonne centrale de chacun des vitraux. Certains verres opalescents sont gravés. L'oculus (baie 7) de la nef côté nord se compose d'une bordure grise opalescente longée d'un filet jaune et d'une partie centrale présentant une grille. Les verres utilisés sont des verres blancs opalescents (le fond de la grille), des verres transparents (grille) et des petits carrés noirs et jaunes (intersections de la grille).

Les baies 1 et 2 donnent aujourd'hui sur des petites pièces aménagées dans les anciens collatéraux (salle dite du clocher au nord et sacristie au sud).

Catégoriesvitrail
Structuresbaie libre lancette, 3 oculus de réseau, 2
Matériauxverre
plomb
Précision dimensions

h =555 la=154 (lancette centrale de la baie ouest n° 15). Diamètre 41 (oculi de la baie ouest n°15). h=240 la=103 (baie 1). h=190 la=72 (baie 2). h=255 la 96 (baie 3). h=190 la=72 (baie 4). h=255 la=103 (baie 5). h=190 la=72 (baie 6). h=125 la=137 (baie 7). h=190 la=72 (baie 8). h=255 la=103 (baie 9). h=255 la=103 (baie 11). Dimensions approximatives.

État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsprotection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

  • Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie