Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bois-Pataud : manoir

Dossier IA37005453 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCanton de Bléré
AdresseCommune : Bléré
Lieu-dit : Bois-Pataud
Adresse : 3 Bois-Pataud
Cadastre : 2014 YK 0055 ; 1826 F1 262-263-264-265

Au début du 16e siècle, la métairie de Bois-Pataud faisait partie du fief de Saint-Julien de Bléré, propriété de l’abbaye de Saint-Julien de Tours. En 1522, Bois-Pataud est érigé en fief au bénéfice de Guillaume de Seigne, en échange d’une maison qu’il possédait dans le bourg de Bléré. C’est à la famille de Seigne qu’il faut attribuer la construction de cet ensemble, le pigeonnier et la chapelle attestant sans équivoque du nouveau statut du domaine, qui reste dans cette famille au moins jusqu’en 1565. La grange qui ferme la cour au sud date du 16e siècle et a été agrandie par un grand porche qui figure sur le plan cadastral de 1826.

Période(s)Principale : 16e siècle

Le manoir, auquel on accède par le nord, comprend un logis remanié situé au nord-est (la toiture a été modifiée par l’adjonction de 3 lucarnes) et deux autres logis, ajoutés ultérieurement. Le domaine a conservé, sur un espace restreint clos de murs, une grange à porche, un pigeonnier et une chapelle attenante. Fermant la cour au sud, la grange à pignon débordant, en moellons et à rampant assisé a été agrandie par un grand porche qui figure sur le plan cadastral de 1826. Elle a conservé sa toiture en petite tuile plate, comme le pigeonnier hexagonal dont les angles chaînés sont renforcés par des contreforts jusqu’à mi-hauteur. La chapelle construite en moellons, à vaisseau unique et chevet plat, est éclairée à l'ouest par un oculus percé dans le pignon et à l'est par une haute fenêtre n'ayant conservé qu'une partie de son remplage. Son toit à longs pans très aigus est couvert en ardoise. Les deux logis sont construits en rez-de-chaussée surmonté d'un comble éclairé par des lucarnes, certaines récentes ; l'un est couvert en tuile plate, l'autre en ardoise. Cet ensemble n'a pas pu être visité lors de l'enquête.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile plate, ardoise
Étagesen rez-de-chaussée, étage de comble
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
toit conique
État de conservationrestauré, remanié
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLES, J.-X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1880.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Lainé Martine

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.