Logo ={0} - Retour à l'accueil

Aubigny-sur-Nère (Cher) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret

Dossier IM18001552 réalisé en 2015
Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonFrance - Cher
AdresseCommune : Aubigny-sur-Nère
Adresse : rue, de l'Église, rue Pousse-Panier

En 1983, le curé d'Aubigny-sur-Nère confie à Jean Mauret une caisse contenant l'ancien vitrail de la première chapelle nord de l'église pour étude et devis de restauration. Un premier devis est rédigé en 1984 puis d'autres en 1989, 1990 et 1992. Celui de 1990 propose une variante à la restauration ("une vitrerie calibrée avec jaune d'argent et verres plaqués") en raison de l'état de délabrement de l'ancien vitrail figurant saint Joseph. En 1992, c'est une création qui est envisagée mais il faut attendre 1996 pour que le maire confie le travail à Jean Mauret. Un dernier devis est rédigé en février 1996 et le vitrail est facturé en mars 1997. L'ancien vitrail en caisse est retourné à la mairie d’Aubigny-sur-Nère.

Jean Mauret a également effectué la restauration de plusieurs vitraux dans l'église en 1987 (10 baies de la nef) et en 1998 (4 baies).

Dates1997, daté par source, porte la date
Stade de créationpièce originale de vitrail
Lieu d'exécutionCommune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s)Auteur : Mauret Jean
Mauret Jean (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

La verrière réalisée par Jean Mauret est située sur la face nord du chœur de l'église d'Aubigny. Elle se compose de trois lancettes surmontées d'un tympan ajouré. Les trois lancettes présentent une partie centrale traitée avec des pièces de verres de couleur grise opalescente formant des bandes horizontales irrégulières. Une bordure colorée (tons jaunes, verts, bleus et roses) souligne la forme des lancettes tandis que de nombreuses touches en forme de feuilles (noir, jaune, bleu) sont placées sur toute la surface du vitrail et lui donnent du mouvement.

Le tympan ajouré est traité de manière similaire mais les couleurs y sont plus vives et les feuilles donnent une impression de tourbillon dans le jour de réseau central.

Le motif des feuilles est soit délimité par la technique de la gravure, soit cerné de plombs. Les deux techniques peuvent cohabiter. La bordure est parfois chevauchée par ce motif. En bas à gauche de la verrière, on observe une petite feuille dessinée à la grisaille de manière traditionnelle.

Les verres utilisés sont des verres plaqués gravés (rose à l'or, bleu) sur lesquels du jaune d'argent a été posé ce qui multiplie les nuances et donne un effet chatoyant.

Depuis l’extérieur, les verres opalescents limitent l'effet de rupture entre la maçonnerie et le vitrail. Certains tons bleus ressortent nettement.

Les maquettes conservées à l'atelier proposent des variantes en ce qui concerne les couleurs (dominante bleue et jaune) et la composition (plus rigoureuse et sans les feuilles).

Catégoriesvitrail
Structureslancette, 3 tympan ajouré
Matériauxverre
plomb
Mesures:
Précision dimensions

h= 480. la= 250. Dimensions approximatives.

Inscriptions & marquesinscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Jean Mauret

État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie